RSS
RSS
En ce moment sur Sheol Falls...




 

Partagez | 
 

 Des poltrons ternissent notre réputation !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Percy
Messages : 3415
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Carte d'identité
Métier: Étudiant (couverture)
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Des poltrons ternissent notre réputation !   Lun 25 Jan - 4:53

Des poltrons ternissent notre réputation !

Sheol Falls plongeait entre les mains des anges, des démons, de l'apocalypse. Des sillons de sangs tachaient les rues de la ville autrefois calmes. Installé confortablement dans sa cuisine, il regardait ses bonnes époussetées, cirées le plancher et même lui apporter du bon café. Seulement, l'esprit du démon se vagabondait dans les dernières rumeurs sorties dans le monde surnaturel. Plusieurs démons s'étaient laissés marcher dessus comme des stupides vermines. On disait que des anges avaient fait pleurer certains avant de les achever. Quel honte pour leur espèce ! Comment se faisait-il que ses comparses étaient des poltrons ? Un démon ne devait jamais baisser la tête devant les ennemis. Ils étaient fourbes, cruels, puissants et psychopathes.

Son poing frappait la table d'acajou férocement. On ne ridiculisera pas plus que ça sa race. Aujourd'hui, il mettrait les points sur les I avec le roi des enfers en personne. C'était la meilleur personne envers qui se tourner. Plusieurs démons en avaient peurs (des démons qui faisaient hontes à leur race à ses yeux). Lui, il s'en fichait de se faire tuer. Jamais, on ne le verrait s'abaisser face à qui que se soit. Il se leva d'un bond avant de sortir de chez lui pour se rendre aux enfers. Le chemin étant secret, vous n'aurez aucune description du parcours.

Une fois arrivée en enfer, il put entendre les cris des torturés. Ça lui faisait bizarre de revenir ici. Il se souvenait de quelques bribes de la défragmentation de son âme de vermines. Il était heureux d'être démon. Il observait les autres démons au travail qui lui jetait des coups d’œils. En tournant un couloir, deux démons se placèrent devant lui en costume cravate ce qui le fit rire.

« -Personne ne peut voir Crowley sans rendez-vous dit celui de droite. »

Percy roula des yeux en lui faisant le signe d'honneur. « -Personne va m'empêcher d'aller le voir, car je ne suis pas un foutu esclave comme vous. » s'exclama-t-il d'une voix lugubre. Il déposa ses mains dans ses poches de son manteau de cuir. On ne pouvait discerner son regard camouflé derrière ses lunettes fumées. Derrière eux, on entendait encore des gémissements des âmes torturées. Une odeur délicieuse de souffrance planait dans les lieux ce qui excitait encore plus Percy. Il était vraiment un être timbré. Il en sortit un pot de sel, il l'ouvrit sous les regards intrigués de sa race. Sans attendre, ils leurs jetèrent le sel en pleine figure. Leur visage fumèrent de partout, ils hurlaient sous la souffrance occasionnée.

« -C'est bon, ça vous forgera. » dit-il en passant entre les deux. Il ouvrit grand les portes qui menaient vers le trône de Crowley. Percy le dévisagea d'un regard sombre. Il s'avança jusqu'au milieu de la pièce pour se placer devant lui.

« -Avez-vous entendu parler de ces trouillards qui osent faire honte à notre espèce ? Je suis sûr qu'il a de ses merdes réfugiées ici. » déclara-t-il sur une voix vibrante de colère. Il détestait lorsque les stupides anges ridiculisaient leurs races à cause de connards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Crowley
Messages : 323
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 26

Carte d'identité
Métier: Roi des Enfers ♛
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Lun 1 Fév - 2:21

Des poltrons ternissent notre réputation !


Lentement et en douceur, le Roi des Enfers déposa son charmant fessier sur le trône qu'il s'était lui-même confectionné. Bon, en un claquement de doigts, certes, mais tout de même digne de lui et possédant son propre style. Comme son propriétaire quoi : classe, imposant, charismatique et authentique. Tout aussi aisément, il s'offrit le plaisir d'une bonne bouteille de Whisky. Le plus puissant qui soit. Après tout, c'est pas comme s'il pouvait finir ivre ou allait conduire une voiture pour y emmener des enfants à l'école. Versant sa liqueur dans son verre en cristal, sa langue glissa entre ses lèvres, en signe d'une impatience et d'une soif particulièrement prononcé. Contrairement à ce que le démon pouvait laisser paraître, il était sur les nerfs et en voulait terriblement à ses propres acolytes. En fait, s'il s'écoutait, il les tuerait tous. Néanmoins, il avait quand même besoin d'eux vivant. Au moins, pour faire étendre sa terreur et garder un minimum la face. Fort heureusement, malgré la crise, il maintenait la tête hors de l'eau et n'allait rien céder. Il avait confiance en lui, en son entêtement, en son intelligence et surtout en sa puissance. Il maintenait déjà la peur, la force de persuasion et un bon nombre d'alliés surpuissants. Il lui faudrait juste trouver un plan particulièrement machiavélique et sadique, pour frapper fort et en une fois ces stupides poulets du Paradis.

C'est donc pensif, que Crowley trempa délicatement ses lèvres dans sa boisson fortement alcoolisé. Jouant nerveusement de ses doigts sur l'accoudoir de son trône. Réfléchissant, ruminant. Jusqu'à ce qu'un vacarme le sorte brutalement de ses songes. D'une manière, particulièrement efficace pour le mettre de mauvaise humeur. Qui osait donc le déranger, dans son Royaume et qui plus est dans son "intimité". Comme toujours, lorsque sa colère monte en lui, des tas de pensées digne d'un véritable film d'épouvante lui traversèrent l'esprit. Maintenant fermement son verre entre ses doigts, son regard figea la porte à l'autre bout de la pièce, qui finit par s'ouvrir. Plissant légèrement les yeux, Crowley fusilla le bonhomme qui vint s'avancer jusqu'à lui, ou du moins, jusqu'au centre de la pièce. Percy. Oui, vraiment tout pour l'irriter. Roulant des yeux, il termina son verre d'un seul trait. Écoutant, malgré lui, ses premiers jacassements.

- « Une chose est sûr, hélas, c'est que j'entend bien la voix des parasites. En l’occurrence, d'un seul, en cet instant précis. »

Reposant son verre à côté de lui, d'un geste las et blasé. Il se gratta nerveusement l'arrière du crâne, avant de s'enfoncer au fond de son siège. Détaillant le jeune démon, il regrettait de ne pas avoir mis une raclée lui-même aux sbires devant sa porte qui n'ont même pas été capable de le retenir.

- « Percy ! Ça fait un baille... » Balbutia-t-il sans le moindre enthousiasme dans la voix et ne s'en cachant pas. - « Je suis flatté que tu ais fait tout ce chemin juste pour me voir. Quoi que tu ne dois pas voir grand chose derrière ces affreuses lunettes... »

Visiblement, ce mioche semblait pas content du tout et le connaissant, il ne tarderait pas à lui balancer son venin en plein visage. Ce qui l'arrangeait plutôt bien, ne méritant même pas que le Roi des Enfers lui-même, lui fasse l'honneur de venir sortir les verres de son nez.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Percy
Messages : 3415
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Carte d'identité
Métier: Étudiant (couverture)
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Lun 1 Fév - 3:44

Des poltrons ternissent notre réputation !

Il se fichait bien de quelle façon, on allait prendre sa venue précipitée. À ses yeux, Crowley n'était qu'un lâche qui tenait en esclave sa race. Percy ne le considérait même pas pour son roi. S'il n'était pas content, il n'aurait qu'à claquer des doigts pour le faire évaporer comme tous ses larbins. À part boire dans son trou et bécoter les winchesters, il ne voyait pas vraiment des actions concrètes. Une fois dans la pièce, il posa son regard directement vers le roi des enfers. Ce dernier lui répondit comme s'il était une merde ce qui le fit serrer des dents. Il allait lui répondre avec toute sa verve qu'il possédait.

-Parasite mon cul
répliqua-t-il en levant le menton en signe de défi. Deux démons entrèrent dans la pièce pour voir ce qui se passait. Leur visage montrait de la surprise.

-Tout va bien Crowley ?
Demanda l'un des deux en regardant Percy d'un œil étrange. Percy lui lança un sourire hautain surtout que le soi-disant roi des enfers déposait son verre sur son petit trône de petit prince en l'insultant de plus belle. Le démon s'avança de quelques pas.

-Je sais que tu es winchestertophile ou plutôt deanophile, mais passant outre ta lâcheté. Tu te dis roi des enfers et tu laisses des démons pleurés comme des sales vermines devant de stupides anges. Comme tes lèche-cul là-bas. Je suis sûr qu'ils plieraient devant eux. Quoiqu'on en dit si tu tiens à ta réputation, tu devrais remédier à cette situation expliqua-t-il en posant ses lunettes fumées sur sa tête. On voyait son regard noir encre qui dévisageait Crowley. Il arborait un large sourire fendant. Les mots lui sortaient de la bouche comme une bile acide. Il se gratta le menton jouant l’innocent avant de poser à nous son regard sur lui.

-Ce n'est pas normal que tes brebis te cachent les choses, non ? Personne ne t'a pas dit ce qu'on disait ou faisait dans ton dos…. Tu es vraiment servi par des gens royaux dits donc.

Il lâcha un rire sombre avant de jeter un coup d’œil vers les deux démons derrière lui.

-Ne vous inquiétez pas, vous pourrez lui léchez le cul bien rapidement. De toute façon, c'est sûr qu'il bougera jamais ses grosses fesses de ce stupide trône. À moins que son amoureux Dean l'appel. Là, il accourt comme un chien.

Percy osa se promener dans la pièce. Il s'avança jusqu'à Crowley en prenant le verre fraîchement déposer. Il y trempa ses lèvres à son tour sans quitter le regard du démon. Il savoura la gorgée avant de déposer à nouveau le verre.

-Un bon alcool. Tu as bizarrement du goût en la matière,
dit-il en observant les deux démons qui s'avançaient eux aussi dans la pièce prêts à combattre s'il le fallait. Percy était content, il venait de dorer son cher égaux que Crowley avait tenté d'ébranler.Provocation était son deuxième prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Crowley
Messages : 323
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 26

Carte d'identité
Métier: Roi des Enfers ♛
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Lun 8 Fév - 1:39

Des poltrons ternissent notre réputation !


Le regard transperçant du Roi des Enfers quitta uniquement sa proie, lorsque ses deux larbins firent soudainement irruption dans la pièce. Ne sachant que faire de leurs mains et de leur cervelle, comme toujours. Crowley roula des yeux, avant de reposer lourdement sa tête sur sa main. Écoutant le baratin de Percy et se curant bien les oreilles avec d'ailleurs. Il n'était pas le premier à débarquer chez lui, pour se plaindre ou essayer de se faire passer pour un caïd. Sauf qu'aujourd'hui, ça ne l'amusait plus du tout d'entendre et de regarder ces pleutres venir faire le show sous ses yeux. Mais alors, plus du tout. D'autant plus qu'il était complètement à côté de la plaque. Néanmoins, il le laissa vomir jusqu'au bout, sans rétorquer, histoire de lui réserver l'artillerie lourde et de bien se faire comprendre. Comme il sait si bien faire. Il échangea un vif regard avec ses acolytes, levant la main en signe d'arrêt, quand ils s'approchèrent alors que Percy vint non loin de lui pour goûter le reste de son whisky. Il le regarda en levant un sourcil, perplexe de ce comportement quelque peu... théâtral.

- « J'ai toujours eu du goût en la matière et l’œil pour les choses de qualités. Comme je te plains de ne pas avoir ce don... J'espère que tu as bien savouré ce fond de verre, car qui sait si tu en savoureras d'autres. »

Redressant la tête, il se leva par la suite, sans quitter le jeune démon des yeux. Étrangement, le Roi des Enfers ne laissa présager aucun signe d'énervement. Ce qui inquiéta visiblement ses sujets. Il s'avança d'ailleurs jusqu'à eux, leur faisant signe de sortir. Il n'y avait vraiment, aucune inquiétude à avoir...

- « Je suis terriblement déçu. Et moi qui eus espéré, lors d'une micro seconde, que tu n'allais pas me faire perdre mon temps, pour une seule et unique fois. »

Crowley resta dos à Percy quelques instants, avant de pivoter sur lui même pour confronter à nouveau son regard au sien. Enfouissant ses mains dans sa veste sombre. Une bouffée de chaleur commença à ronger le démon de l'intérieur.

- « Tu dois être complètement suicidaire, pour oser t'inviter chez moi, me donner des conseils, m'insulter et avoir la naïveté de croire que tu vas t'en sortir indemne. A moins que ce ne soit qu'une preuve flagrante de ta stupidité monumentale ! »

Le regard assassin, le Roi des Enfers serra les poings, la mâchoire crispée. Percy était peut-être particulièrement puissant, mais Crowley l'était bien davantage et ce jeune chien fou ne devait certainement pas s'en rendre compte. Et il n'allait pas se priver de lui donner sa première leçon. Levant gracieusement une de ses mains, il plaqua vivement Percy contre son trône et l'y bloqua, avant de lui tordre les membres un par un en mouvant simplement ses doigts.

- « Si tu crois qu'ici c'est l'Enfer, tu te trompes. Quand on est en ma présence, c'est largement pire. » Un sourire sadique et amusé aux lèvres, il s'avança légèrement plus prêt de lui. « J'espère que ton joli p'tit cul de merdeux est confortablement bien installé... Ça non plus, il n'y goûtera pas deux fois. »

Noyant ses yeux de démon dans ceux de Percy, il le maintenu encore quelques instants, avant de le relâcher sans le soigner dans l'immédiat. Puis, il soupira, tentant de récupérer son calme pour ne pas le tuer. Ou du moins, pas tout de suite.

- « Visiblement, tu n'es pas au courant de grand chose. Dis moi, pendant combien de temps t'as dormi Blanche Neige ? Les traîtres parmi les démons, ça ne date pas d'hier. Pour ce qui est de ma manière de procéder et des Winchester, ça ne regarde que moi et... Moi. Si tu passais un peu moins de temps à vérifier si tu as du poil au menton ou dans ton slip, tu saurais que ton Roi est sur tous les fronts. Tandis que de misérables insectes tel que toi n'ont rien d'autre à foutre que de venir me mettre les nerfs !  »

D'un geste théâtral et las, il leva les yeux au ciel puis secoua légèrement la tête avant de se concentrer à nouveau sur le jeune homme.

- « En parlant de ça... Toi, à quoi tu sers au juste dans toute cette affaire ?  »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Percy
Messages : 3415
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Carte d'identité
Métier: Étudiant (couverture)
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Lun 15 Fév - 1:30

Des poltrons ternissent notre réputation !

Percy se doutait qu'il mangerait une raclée dans les meilleurs des cas. Dans les pires, il risquait fortement de se retrouver au purgatoire, car rien ne mourrait vraiment. Les créatures se rendaient immédiatement dans cet espace. Mais, pour les démons, c'était leur deuxième endroit après qu'on les ailles soi-disant tué. Il restait fier et hautain malgré tout. Il n'allait pas s'abaisser à ce faux roi qui ne faisait pas grand-chose de ces journées.

Crowley se leva de son siège après lui avoir sortit des conneries qu'il écoutait d'une oreille distraite. Percy n'avait pas peur. La mort ne lui avait jamais fait peur. Il la savourerait tout comme la vie si jamais le démon mettrait fin à sa vie de démon. Il se remit à l'insulter. Comme toute réponse, le sourire du démon ne quitta aucunement son visage continuant de provoquer silencieusement le roi des enfers.

D'un seul geste de la main, le démon se retrouva collé contre le trône de Crowley. Percy ne lâchait pas le blanc des yeux du roi. Il ne s'abaisserait pas aucunement à cette humiliation. Il restera humble à lui. Les membres de son véhicule se mirent à craquer un à un. Ce geste acheva le véhicule de Percy. Billy n'était plus. Percy s'en fichait complètement du véhicule. Ça sera pauvre Jason… Ses lèvres se crispèrent cachant tout ce qu'il ressentait. Il ne donnera jamais le plaisir à son bourreau de jouir d'une faiblesse. Un jour peut-être sera-t-il assez fort pour combattre Crowley ? Seul l'avenir nous le dira. Il chanta une comptine funèbre dans sa tête pour bien ravaler cette humiliation qui durait une éternité à ses yeux.

Il le relâcha ensuite avant de poursuivre la discussion. Percy l'écouta encore à moitié. Il se préocuppa plus de son pauvre véhicule brisé. Pour lui, c'était comme si on venait de bousillé un chandail neuf fraîchement acheter. Doucement, il replaça ses membres un à un qui craquetait. Le bruit faisait penser à une bouteille de plastique qui se reforme après avoir été déformer. Il se leva en se plaçant devant Crowley. Un sourire étrange anima ses lèvres.

-Moi ? Étrange que personne ne t'en ai parlé. Je tortures des démons, des emplumés, des créatures et des vermines. Ne te trouves-tu pas que s'amuser à les torturer n'étaient pas une belle punition ? En même temps, c'est bizarre, personne ne louange tes actions. Tout ce qu'on entend de toi, c'est rien de positif. Répliqua-t-il en déposant ses mains dans ses poches. Il sifflota en observant toujours Crowley. Un jour, un jour, il serait bien plus puissant pensait-il.

-Oh, j'avais oublié de dire que j'avais aidé à se débarrasser d'un cavalier de l'apocalypse, que je m'informes pour Lucifer et qu'il y a de belles trouvailles en ville. Ajouta-t-il en faisant un pas de plus.

Il se gratta le menton l'air innocent.

-En torturant un connard de notre espèce… J'ai entendu quelque chose de très intéressant qui se mijoterait contre toi. Mais, Oh, ça ne doit pas t'intéresser monsieur qui fait tout.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Crowley
Messages : 323
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 26

Carte d'identité
Métier: Roi des Enfers ♛
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Dim 28 Fév - 21:47

Des poltrons ternissent notre réputation !


Non, en effet. Il n'avait et n'entendait vraiment pas grand chose à son sujet. Il faut dire aussi, que ce n'est pas comme s'il l'intéressait. Peut-être même qu'il le trouvait encore plus insignifiant qu'un polymorphe, qu'un bébé humain... Néanmoins, cette mini séance de torture le défoula. Bien qu'il n'espérait pas spécialement le voir souffrir sous ses yeux. Il avait quand même une idée de la tête de mule qu'il avait face a lui. L'écoutant également d'une seule oreille, il se servit un autre verre de whisky, restant debout et ne prêtant aucune attention à son interlocuteur. Préférant ne pas voir ce sourire imbécile et agaçant, constamment figé sur son visage d'ado prépubère.

- « Evidemment qu'on entend rien de positif à mon sujet... Je suis le mal incarné, espèce d'idiot. Pour ce qui est de tes "fréquentations", il n'y a que les demeurés ou les jalouses de ton espèce qui ne savent rien de moi. »

Les épaules relâchées, il but tranquillement une bonne gorgée de son alcool fétiche. Savourant délicatement ce petit instant de délice. S'il y avait bien un domaine dans lequel il se ne faisait aucun soucis, c'était sa réputation. Le venin de Percy pouvait donc toujours essayer de l'affecter, en vain. Il continuait tout de même d'écouter le démon, dans l'espoir peut-être, d'entendre quelque chose d'intéressant sortir un jour de sa bouche. Ce qui... arriva. Crowley avala une autre gorgée de son délicieux whisky, puis pivota lentement sur lui-même pour faire face au jeune homme. Plissant légèrement le regard.

- « Aurais-tu enfin trouvé une raison à ton existence futile ? Mon garçon, ce n'est pas parce que j'fais tout, que je ne m'intéresse pas à ce qu'on dit sur moi. Bien au contraire, j'aime tout ce qui a un rapport avec moi-même.  »

A moins que ça ne soit encore une chose, dont il est déjà au courant. Etant une véritable commère dans son genre, cela ne serait pas très étonnant. Le fixant intensément, il espérait bien que Percy crache le morceau de lui-même. Auquel cas, il n'insisterait pas pour autant. Après tout, ça n'était pas la première fois qu'on mijotait des choses contre lui. Et au vu de tout ce qu'il se passe en ce moment, ça ne serait pas très surprenant... Ce serait justement le contraire qui serait inquiétant et qui prouverait une perte de popularité et de crainte à son égard. Si d'autres se creusent les méninges pour essayer de lui mettre des bâtons dans les roues, c'est preuve qu'il reste un élément particulièrement... Inquiétant.

- « C'est donc toi, pour le cavalier de l'Apocalypse ? Et c'est toi qui me reproches d'avoir un faible pour les Winchester. »

Un petit ricanement moqueur s'échappa d'entre ses lèvres. Avant de passer sa langue sur ses lèvres et de reprendre plus sérieusement.

- « Tu vois, contrairement à toi, je ne suis plus au stade de m'informer. J'ai déjà trouvé la clef qui mettra fin à tout ce foutoir. Ça doit être frustrant, d'être constamment à la traine... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Percy
Messages : 3415
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Carte d'identité
Métier: Étudiant (couverture)
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Ven 11 Mar - 21:21

Des poltrons ternissent notre réputation !


Il se voyait un jours donner une raclée d'enfer à ce Crowley. Il le trouvait trop insouciant et un peu trop proche des Winchesters pour être Roi des enfers. Percy ne voulait pas prendre sa place. Il était trop indépendant. Non, il aimerait juste lui foutre la honte un jour pour son plus grand bonheur. Il ne pouvait pas croire qu'il resterait éternellement le roi des enfers. Il faudra faire bouger les choses. Montrer notre indépendance pour sauver leurs races de l'esclavages stupides des démons. C'était sa vision des choses.

Il roula des yeux en entendant la réplique cinglante du démon.

-C'est bien en pensant de cette façon qu'on finit bien bas. J'ai bien hâte que ce jour arrive. Je dégusterais bien cet instant.
Dit-il en souriant de manière mesquine.

Percy continuait en laissant planer un mystère sur quelque chose qui se planifiait dans son dos. Il espérait pouvoir marquer ainsi un point. Il détestait lorsqu'on n'embarquait pas dans ses jeux ou pièges. Crowley n'était pas bête ce qui ne l’avantageaient pas du tout. Ce dernier lui répliquait que ça l'intéressait.

-Petit indice, connais-tu une démone d'où son prénom débute par A? On dit qu'elle serait de retour et surtout qu'elle débarquera ici sous peu pour ses bébés vermines spéciaux.
Ajouta-t-il avec un large sourire.

Il savait que cette démone très puissante était la seule capable de faire du tort à Crowley. Il espérait que cette rumeur était vrai. Il adorerait se délecter de la descente du démon.

Lorsqu'il parla de son exploit pour le cavalier, Crowley ne fit que lui rire en plein nez. Personne ne réfléchissait ! Un soupir d'agacement atteignit les lèvres du démon.

-Imbécile ! J'ai aidé à ralentir l'apo. Si l'apocalypse réussit à tout détruire, nous aurons plus de vermines à nos pieds, plus de terrains de jeux, plus d'âmes rien. Je ne l'ai pas fait pour ces winchescrottes. Mais, pour moi, bien sûr! Je veux jouer encore longtemps, pfft !

Il accentua son geste en tapa du pied. Son sourire ne quittait pas son visage. Suite à ses paroles, Crowley annonça avoir la clé pour rayer l'apocalypse. Mensonge ou vérité ?

-Ah ouais ? J'ai de la misère à te croire sur ce coup. As-tu une preuve ?
Demanda-t-il en le toisant. Il leva son menton en signe de défi. S'il pensait qu'il était assez con pour croire à ses vantardises, il pouvait se mettre les doigts dans l'oeil.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Crowley
Messages : 323
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 26

Carte d'identité
Métier: Roi des Enfers ♛
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Dim 20 Mar - 21:49

Des poltrons ternissent notre réputation !


Il suffisait de fixer simplement ce sale morveux dans les yeux, pour deviner tous les fantasmes qui s'y déroulaient contre son "supérieur". Ce qui, fit quelque peu jubiler Crowley. Il n'était pas le premier, ni le dernier à l'imaginer souffrir, brûler, tomber de son trône ou je ne sais quoi d'autre... Et un de ses nombreux objectifs étaient justement d'attiser ce genre de ressenti chez ses ennemis. Sinon, c'est beaucoup moins amusant si tout le monde le vénère, l'aime et le craint. Le but étant, en temps que Roi des Enfers, d'être le plus détesté de tous. Et ça fonctionnait à merveille. En tout cas, chez ce cher Percy. Néanmoins, le petit sourire de Crowley s'évanouit lorsque ce sale mioche évoqua brièvement le nom d'Abaddon. Cette pensée lui noua la gorge et laissa traîner une longue sueur froide tout le long de sa colonne vertébrale. Elle, il ne l'aimait pas. Pas du tout. Mais ils n'en étaient pas encore arrivés là. Le chef des démons des Croisements secoua la tête et resta de marbre, ou du moins, face à Percy.  

- « Tout ceci ne sont que des rumeurs... Tu n'as que ça en bouche, je m'en bas les entrecôtes ! Le concret, ça te parles ? »

Penchant légèrement la tête sur le côté, il commençait à en avoir un peu assez de tourner autour du pot. A moins que ça ne soit plutôt l'idée de supporter ce morveux quelques minutes de plus. Son visage se fronça d'ailleurs assez brutalement lorsque Percy s'autorisa à utiliser, une fois encore, une intonation qui lui déplu fortement. Insolant et provocateur. Le démon serra le poing droit, mais n'allait pas répondre à sa perche, trop facilement tendue et qui risquerait encore de lui faire trop plaisir. A la place, il cligna plusieurs fois des yeux et le regarda, comme un imbécile. Est-ce qu'il s'entendait radoter toutes ces bêtises ?

- « Tu n'as rien fais du tout. Si les Cavaliers sont de sortis c'est uniquement grâce à Lucifer. Si tu as trouvé le moyen de botter le cul d'un d'entre eux, ça s'appelle un coup de bol. Et ces "Winchescrottes", comme tu dis, font partis du trousseau de clés qui mettra fin à l'Apocalypse. »

Blasé, le grand patron leva les yeux au ciel, tout en entamant quelques pas dans la pièce. Il n'allait pas lui dévoiler l'essentiel, seulement ce qui l'arrangeait et ce qui pourrait lui clouer le bec.

- « Mon pauvre petit, que tu me crois ou non, je m'en contre fiche. Tout ce que tu as le droit de savoir, c'est que je suis ta seule solution. Ta seule bouée de sauvetage. Ou du moins, si tu tiens vraiment à pouvoir continuer à jouer à la dînette. Car je suis le seul à détenir le secret et la solution à tout ce foutoir. Et j'ai fais en sorte de le rester. Car vois-tu, Percy, tu n'es pas le pire des enfoirés ici bas. T'es qu'un amateur. »

Un petit sourire sournois étira lentement les lèvres du démon, qui tourna un instant autour du jeune homme. Maintenant cette assurance qui le caractérise si bien. Espérant que ce jeune chien fou comprenne enfin, de quelle manière Crowley a foutrement bien assuré ses arrières.

- « Tu te doutes donc bien, que j'ai l'appui et le soutien de tous ceux qui désirent mettre à mal les plans de ce bon vieux Lucifer. Ainsi que le fait indéniable, que c'est moi, le chef d'orchestre de l'Opposition. He ouai, va falloir t'y faire mon p'tit... Que ça te plaise, ou non. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Percy
Messages : 3415
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Carte d'identité
Métier: Étudiant (couverture)
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   Jeu 31 Mar - 4:06

Des poltrons ternissent notre réputation !


Ça le faisait cruellement chier que ce démon restait de marbre à face à lui! Il caressait bien trop un énorme ego. Il espérait que ça lui porterait préjudice. Il se foutait qu'il le croyait ou non. Dans le fond, c'était préférable qu'il pensait qu'il mentait. Abandon pourrait s'attaquer plus facilement à Crowley. Le jour de sa chute, il jouerait et pas qu'un peu. Crowley répliqua que ce n'était que des rumeurs. Rumeur ou pas, cette nouvelle ne semblait pas l'enchanter. Avait-il peur pour ses fesses? Son chère Dean ne l'aiderait pas ?

-Pour une soi-disant rumeur, ça ne te laisse pas indifférent.
Dit-il en affichant un large sourire sur son fin visage. Il trouvait marrant à quel point ce démon semblait s'emporter rapidement. Il n'avouerait jamais que ça lui ressemblait aussi, ce genre de comportement.

Lorsqu'il énonça qu'il ne le croyait pas du tout sur la clé d'arrêter l'apocalypse, Crowley se lança dans un long discours pour rabaisser ses exploits. Jalousie ? Il disait même que les Winchesters faisaient parties du plan. Comment pensait-il lui faire avaler ça ? Néanmoins, il ne disait rien et se contentait de l'écouter jusqu'à la fin de son discours. Il argumenta sur le fait qu'il représentait sa seule bouée de sauvetage et blabla ! Plutôt mourir, oui. Il osa même dire qu'il était le chef des opposants…

Percy éclata de rire à ses mots.

- Si tu crois que tes paroles de manipulateurs fonctionnent sur moi, tu te mets les doigts dans les fesses. C'est étrange pour quelqu'un qui aurait si tant d'appui, on ne voit rien se produire. L'apo continue de progresser. Tu devrais te dégraisser les fesses et mettre tous ses gens en « raille ». Je dirais bonjour à Abandon de ta part. Dit-il en se reculant lentement vers la sortie. Il espérait avoir réussi à faire chier ce démon même si ce dernier ne voulait même pas punir les démons lâches. Malheureusement, leurs races perdront en notoriété à cause de débiles qui pleuraient devant des chasseurs. Ça n’enrageait. Il ne désirait pas avoir honte de sa race. Il redoublerait dans les massacres.

Percy s'arrêta devant les portes.

-Puisque tu ne feras rien du tout, je vais m'occuper de trouver ces lâches moi-même et regarde bien le journal de ville, des jolis massacres apparaîtront. Les démons rependront la terreur à nouveau.

Suite à ces paroles, il tourna les talons pour sortir des enfers. Ça le faisait carrément chier que le soi-disant roi des enfers ne bouge pas ses fesses !





Merci pour ce rp CrowCrow!! Very Happy Hâte de te retrouver dans un prochain! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Des poltrons ternissent notre réputation !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des poltrons ternissent notre réputation !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The End Begins :: Les autres dimensions :: L'Outre-Monde :: L'Enfer-
Sauter vers: