RSS
RSS
En ce moment sur Sheol Falls...




 

Partagez | 
 

 Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Dim 27 Mar - 15:50


Mayleen Carlson
feat. Brianna Hildebrand

22 ans ♠ Résistance (partie public) ♠ Neutre ♠ Utha ♠ Américaine ♠ Célibataire
Physique

On parle de moi comme une sorte de "Tomboy". L'époque où je passais des robes est assez lointaine, j'ai toujours préféré les vêtements de garçon, je les trouve beaucoup plus confortable, moins embarrassant à porter dans la vie de tous les jours. Tout ce qui concerne mise en beauté, ce n'était pas vraiment mon genre, peut-être parce que je ne trouve aucun intérêt à se badijauner la figure de cosmétique, en plus il paraît que la moitié de ces produits peuvent être cancérigène...j'ai pas besoin de ça. Quant à mes cheveux, j'en avais des assez long il y a quelque temps jusqu'au jour où j'ai décidé de les raser. Non, je n'ai pas fait ça sur un coup de tête, ça n'a rien à voir avec un quelconque coup de folie, je voulais juste changer, être quelqu'un d'autre que cette pauvre fille que j'avais l'habitude de voir dans le reflet du miroir. Couper mes cheveux me paraissait la seule solution pour changer du tout au tout, une sorte de renaissance...même si c'est un choix débile pour certains d'entre vous, mais je m'en moque. Pour ce qui est du reste de mon physique, quoi vous dire d'autre que l'on me trouve aussi un peu "chétive", le genre pas vraiment grande, mais pas vraiment petite non plus, mais comme on dit; c'est pas la taille qui compte. Sinon, pour ceux que ça intéresse, j'ai les yeux marrons, ce qui est assez commun pour une brune. Si je devais décrire un peu mon style vestimentaire, je dirais que j'aime bien les choses assez basiques, manquant peut-être parfois un peu d'originalité, mais comme j'aime pas très excentrique...ceci explique cela. Ah oui, j'ai aussi quelques piercing à l'oreille, mais rien d'extravagant. ♠
Caractère

Autant dire que j'inspire pas vraiment la joie de vivre. On me dit souvent que j'ai l'air blasé de la personne qui est en face de moi, tout ça parce que je ne souris pas et que j'acquiesce pas à chaque parole. Disons que je suis quelqu'un d'assez posée, j'aime le calme et j'aime ma tranquillité. C'est pas parce que je ne souris pas que je suis insociable, je sais rendre la politesse quand on m'en fait part, faut pas croire, mais je suis assez bien élevé de ce côté-là. Je ne suis pas non plus dépressive, je sais m'amuser, mais seulement si je suis d'humeur, sinon ça sert à rien d'insister. Pas que je n'aime pas la compagnie, mais disons que mon style de vie ne m'offre pas vraiment la possibilité de créer des liens avec les autres, ce qui fait aussi de moi une personne qui n'est pas forcement à l'aise lorsqu'elle est entouré de trop de monde. Faut pas croire, mais je suis assez maladroite par moment. Je suis peut-être un peu timide sur les bords, mais je sais aussi me montrer tout particulièrement déterminé, voir un peu trop lorsque je vise quelque chose. Je n'aime pas vraiment que l'on me contredise, ou que l'on cherche à me mettre des bâtons dans les roues, généralement je suis assez direct lorsque quelque chose ne va pas. J'aime quand les choses sont claires. Sentimentale ? Je ne pense pas, je suis pas très expressive, en fait les gens se demandent souvent comment ils doivent me prendre, je ne dois pas être quelqu'un qui paraît très agréable, je veux bien le reconnaître. Et encore, ce n'est rien lorsque j’essaie un peu d'humour, ce n'est pas souvent perceptible. Je suis pas parfaite, je n'ai jamais prétendue l'être, mais je ne crois pas être une mauvaise personne. Je sais reconnaître ce qui est bien, ou mal, je sais reconnaître mes tords...bien sûr, je dois certainement faire preuve de mauvaise foi quand ça m'arrange, après tout j'ai un peu de mauvaise graine dans un coin de ma personnalité, pas que j'aime bien les embrouilles, mais disons que j'ai perdu l'habitude de me laisser faire. ♠
Histoire
♠ Une pluie battante se déversait sur la ville ce matin là. Une petite ville de campagne, la seule que j'ai pu trouver après une nuit suffisamment longue et pénible. Autant dire que je suis un peu arrivée par hasard, venant de nul part, sans la moindre identité, juste ce qui me restait de force pour sortir du bas côté, surprenant le conducteur d'une camionnette Chevrolet qui freina brutalement. "Aidez-moi..." J'ai eu le temps de lui dire avant qu'une étrange sensation se fasse ressentir, quand soudainement je commençais à perdre une énorme quantité de liquide qui dégoulina le long de mes jambes.
Un accouchement comme il doit s'en passer des milliers dans le monde, je ne me souviens seulement de cette douleur et de ces gens autour de moi qui assistait à la pire chose que le monde aurait pu se passer; la progéniture d'un monstre. On pourra me dire tout ce qu'on veut, même que ce n'est pas correct de juger un enfant à peine venu au monde, on pourra même me considérer de mère indigne, de folle, ou je ne sais quoi...mais ils ne savent pas d'où il vient, de qui il tiendra, ce qu'il deviendra. De lui, ou de moi, je ne sais pas vraiment ce qui serait le mieux, en attendant je n'ai pas voulu le voir, ni même la garder. Il pouvait vivre, mais loin de moi.

On m'appelle May', mais mon nom est Mayleen Carlson. Je suis originaire de l'Utah, mes parents sont Jeff et Nicole Carlson, ma mère est morte, quant à mon père il semble encore bien vivant. Je n'ai pas eu d'enfance malheureuse, car il y a toujours pire, mais disons que j'aurais aimé avoir quelque chose de différent. Depuis que ma mère nous a quitté, j'ai dû prendre le relais à la maison pour éviter qu'elle tombe en ruine, tandis que mon père préférait cuver sa boisson de la veille. On aura beau dire les choses sur mon père, qu'il est un raté, un pauvre homme, une raclure de bidée, je n'ai jamais réussi à le détester vraiment, même s'il a pu dire ou faire de belle connerie. J'étais une jeune fille qui devait déjà prendre la place d'une adulte, mais contrairement à ce qu'on pourrait penser; je crois que c'est un mal pour un bien.

À l'hôpital, on m'a posé énormément de question: d'où je venais, qui j'étais, quel âge, qui était mes proches, mais surtout si je connaissais le père de l'enfant. Bien évidemment que je le connaissais, enfin, je connaissais sa maison et le ton de sa voix qui me résonnait encore dans la tête. Des agents de police passait régulièrement me voir, ainsi qu'une psychologue que l'on prétendait utile lorsqu'on prit connaissance de mon histoire: celle d'une jeune fille enlevée et séquestrée dans une pièce sombre d'une maison en compagnie d'autres filles, chacune de nous abusée sexuellement par un homme dont j'ignorais encore le nom et le visage. Lorsque les autorités sont arrivées devant cette belle maison au style victorien, ils n'imaginaient pas encore ce qu'ils verraient. Bien sûr, il n'y avait personne à l'intérieur, seulement des restes...des restes de jeune fille brûlée dans une vieille chaudière à bois située dans le sous-sol.

Six ans après ma disparition, mon père apprit que l'on m'avait retrouvée dans une petite ville du Montana, mais ce n'est pas pour autant que l'on me renvoya dans ce qui me restait de famille, on préféra me placer ailleurs. Pour commencer, je me suis retrouvé dans une sorte d'orphelinat où j'étais avec plusieurs gamins plus jeune que moi, ou bien parfois de mon âge, mais aucun avec qui je me sentais vraiment en confiance. Quelques mois plus tard, on me trouva une famille d’accueil, mais ça n'a pas vraiment fait l'affaire entre moi et ce couple, aussi sympathique soit-il, alors je me suis retrouvé dans un nouveau centre, mais de redressement cette fois. On me disait que c'était provisoire, en attendant qu'une autre place se libère ailleurs, provisoire...j'y ai passé un an. Un an à côtoyer des grands abrutis, de grosses brutes, ou bien encore de simple tarés placés pour leur délits, leurs agressivités. Je ne comprenais pas vraiment ce que je foutais ici. Lorsque je suis parti, je me sentais assez soulagé, même si' quelque personne allait me manquer. Je me sentais un peu comme un pion que l'on plaçait par-ci et là, la raison pour laquelle j'ai finalement décidé de me prendre en main bien avant que l'on m'autorise à le faire. Je me suis cassé de ce système, préférant compter sur moi-même, c'est peut-être ce qui m'a finalement le plus aidé dans ma vie. Je me suis trouvé des petits jobs en attendant de pouvoir me payer une chambre d'hôtel, puis j'ai fais les bonnes rencontres au bon moment, comme ce propriétaire de garage pour qui je travaillais et qui m'a fait comprendre que je devais viser un peu plus haut dans la vie, il m'a donc encourager à trouver ma voie, à reprendre des études.

Je me suis découvert une véritable passion pour l'informatique, je ne sais pas trop de comment c'est venu, en tout cas j'ai poursuivi dans cette matière jusque finalement obtenir des diplômes et obtenir le titre d'Analyste informatique. J'étais assez fière de moi, même si quelque part j'aurais aimé réussir sur tout autre aspect de ma vie, mais après tout ça ne servait à rien de ressasser le passé, je devais me satisfaire de ce que j'avais et de ce j'étais parvenu à obtenir. Pour finir, je me suis trouvé quelque contrat dans quelques boîtes de petites entreprises, des contrats de quelques mois seulement qui me suffisaient pour vivre assez convenablement d'une ville à une autre, d'un État à un autre. À croire que je n'étais pas faite pour tenir en place et j'aimais assez mon quotidien, prendre la route, retrouver de nouvel environnement, oubliant presque d'où je venais par moment. Et puis, on me proposa un nouveau poste, beaucoup plus intéressant que ce qui m'avait été proposé jusque présent: Sheol Falls, je ne savais pas vraiment où s'était, mais ça me convenait, alors je m'y suis rendu.

Sheol Falls est une ville comme il peut en exister d'autre, cependant elle a ce je ne sais quoi en plus. Peut-être parce qu'elle est la seule à me retenir autant de temps, c'est assez étrange, moi qui était habitué à ne pas faire vieux os à un même endroit, voici que je me retrouver à délaisser mes chambres d'hôtel pour vivre dans un petit appartement. Il faut dire que le travail y est pour beaucoup, mais pas seulement. Autant dire que mon travail me pousse parfois à quelques fraudes, mais c'est bien parce que la hiérarchie me les demandes, disons que c'est un peu mon "petit plus", mais aussi une bonne façon de se faire un peu de bénéfice. Disons que nous sommes dans un monde où la concurrence est une véritable guerre entre les grandes entreprises, même les plus petites. On se sert un peu de moi pour collecter des informations, trouver des points faibles, créer des brèches dans leur système et permettre ainsi à la personne pour qui je travail de saisir une chance de passer devant les autres. C'est d'ailleurs ce qui m'a forcé à rester à Sheol Falls. Je ne pensais me faire attraper aussi facilement d'ailleurs. Ils étaient deux à m'attendre dans un coin de rue, je n'ai rien vue venir lorsqu'ils ne m'ont pas laissé autre choix que les suivre dans une voiture. À l'intérieur, il y avait un homme, un peu le genre homme d'affaire qui pète plus haut que son cul, mais passons. Je n'ai pas vraiment eu le temps de lui dire grand chose avant qu'il me fasse comprendre qu'il en connaissait suffisamment sur ma personne, allant jusque titiller quelques détails de mon passé. Le véhicule roulait pendant que nous nous entretenions à l'arrière, je n'aimais pas vraiment le regard de ce type, mais il insistait pour que mon regard finisse comme attiré par ce dernier. C'est alors qu'il m'accusa d'avoir espionné sa société, d'avoir prit connaissance d'informations qui "l’embarrassait" suffisamment pour me faire une proposition conséquente. Je me foutais bien de ce qu'il avait à cacher, mais je l'écoutais tout de même. En fait je n'avais pas vraiment le choix.
Il me demanda de travailler pour lui, disant rechercher quelqu'un de ma trempe pour rebâtir une sorte de "forteresse informatique" autour de sa "très grande entreprise" et ainsi lui assurer une forme de protection, tout en continuant de trouver les failles des autres grandes compagnies. Il n'attendait pas plus de moi pour "le début", il me dit qu'il s'agissait d'une sorte de test et que si je parvenais à le satisfaire, peut-être me proposerait-il autre chose. Bien évidemment, il m'informa sur l'aspect financier de ce nouveau job ( ce qui je reconnais n'était pas négligeable. ). J'ai alors accepté l'offre, mais peut-être aussi parce que je craignais pour ma peau. La voiture s'arrêta alors, me déposant juste devant chez-moi.  ♠  
Derrière le miroir
Hey! Je m'appelle   Lutin et j'ai des bonbons empoisonnés. Je suis tombé dans votre asile de fous à quelqu'un qui est en fait la même personne que moi, mais qui est aussi un Skinwalkers que je dresse dans mon temps libre et j'aimerais vous dire un secret : Je vous surveille la nuit
© Lyr
Revenir en haut Aller en bas
♆ Démons aux yeux noirs ♆


avatar

Meg
Messages : 936
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 24
Localisation : Ma grotte

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Dim 27 Mar - 16:45

Re-bienvenue petit baronnet à mâché *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Percy
Messages : 3455
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Carte d'identité
Métier: Étudiant (couverture)
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Dim 27 Mar - 21:03

Félicitation! Vous êtes validé(e)!

Rebienvenue avec ce nouveau personnage ! Elle me semble très intéressante! ** Hâte de la connaître en RP Wink Tout est bon, donc je te valides! Very Happy

Les penses-bêtes

Signer le règlement...
Remplir les informations de votre profil.
Faire sa fiche de fiche de liens & son topic.
Aller se recenser dans l'annuaire.

Bon jeu parmi nous! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♉ Résistants


avatar

Freddy Todd
Messages : 430
Date d'inscription : 31/01/2016

Carte d'identité
Métier: Généticien
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Dim 27 Mar - 21:24

Hola!

Bienvenue coéquipière Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☣ Chasseurs ☣


avatar

Aleksey Hutcherson
Messages : 1588
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 23
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Métier: Étudiant (Droit)
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Dim 27 Mar - 21:52

REBIENVENUE AIDENOU !!!
*offre un restaurant de cookie*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Lun 28 Mar - 20:51

Merci les têtes d’œuf ! *_*
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Mar 29 Mar - 1:26

:bienvenue:
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   Mer 30 Mar - 19:34

Merci Mallory
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mayleen Carlson - ft. B. Hildebrand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The End Begins :: Heaven's Counter :: Sell your Soul :: Fiches abandonnées ☠-
Sauter vers: