RSS
RSS
En ce moment sur Sheol Falls...




 

Partagez | 
 

 Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☣ Chasseurs ☣


avatar

Alexandra Anderson
Messages : 36
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 27
Localisation : Bonne question...

Carte d'identité
Métier: Chasseuse
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Sam 8 Oct - 21:37


Alexandra Anderson
feat. Lyndsy Fonseca

26 ans ♠ Humains ♠ Chasseurs ♠ Boulder City ♠ Américaine ♠ Célibataire ♠ Chasseuse
Motivation
Étant la fille de deux chasseurs connus des créatures surnaturelles, elle n'a pas eu d'autres choix que d'exercer ce même métier qu'eux afin de survivre. Elle veut également aider toutes les personnes qu'elle peut aider ainsi que sauver le monde de l'apocalypse.
Inventaire
1x Bren Ten 10 mm
1x S&W 610 Classic 10 mm
2x boîte de cartouches 10mm remplies de sel
4x boîte de cartouches 10mm normales
1x livre contenant la formule pour exorciser un démon
1x gourde remplie d'eau bénite
1x lame en argent
3x fausses cartes d'identités et d'agent fédéral
1x lampe de poche
1x téléphone portable
1x oreillette de communication

Physique

La jeune femme est d'une rare beauté pour une chasseuse. Elle aurait pu être mannequin, ou bien même actrice, mais non. Elle possède de longs cheveux bruns qui décorent son adorable visage ovale. Sa peau est douce et lisse ce qui fait ressortir son teint de pêche. Elle possède aussi deux magnifiques yeux bleus en forme d'amandes dans lesquels on se perd souvent lorsqu'on croire son regard. Ses douces lèvres roses sont plutôt fines, mais pas trop, sans oublier son petit nez qui s'accorde bien avec le reste.

En ce qui concerne son corps, elle a donc bel et bien un corps de mannequin, ce qui lui donne de nombreux atouts surtout en ce qui concerne la drague. Elle mesure près de 1,65 mètres pour seulement 53kg. Elle possède une poitrine généreuse ainsi que de belles courbes, un corps 100% féminin, quoi ! Mais ne nous fions pas aux apparences puisque sous ses airs d'ange, elle peut se montrer sans cœur.

Et pour finir, parlons de sa tenue vestimentaire. Elle porte, le plus souvent, des vêtements sexy, adorant montrer ses formes généreuses, c'est loin d'être étonnant. Elle met généralement des chemises mi-transparentes ainsi que des pantalons et des bottes à talons en cuirs. Il est plutôt rare de la voir en tenue de style décontracté car c'est ce genre de tenue qui la met moins en valeur, rare, sauf quand elle poursuit une créature. Elle porte toujours un maquillage léger mais parfois plus sombre, en fait, ça dépend tout simplement de ses vêtements. Elle aime beaucoup mettre ses yeux en valeur, c'est son plus grand atout.
Caractère

Alex a un fort mais bon caractère. En effet, la jeune femme est très à l'écoute des autres, c'est une personne en qui on peut avoir confiance. Mais elle est aussi curieuse et ne cessera de mettre son nez partout, même là où il ne le faut pas. Néanmoins, elle est du genre méfiante, elle ne donne pas vraiment sa confiance à n'importe qui, même aux autres chasseurs. Le point positif, c'est qu'elle a confiance en elle, ce qui est déjà un bon début… Elle aime aider les âmes innocente, c'est d'ailleurs l'une des raisons de pourquoi elle fait ce travail si dangereux et sa sympathie est de toute épreuve.

Alex est une fille maladroite, elle a en quelque sorte deux mains gauches, elle n'a pas toujours conscience de ce qu'elle fait avec son propre corps, en gros, elle pourrais faire tomber un verre d'eau se trouvant en plein milieu d'une table par accident…  Elle est aussi, comme qui dirait… parfois bornée et un peu naïve aussi… Mais elle reste assez souvent brillante, elle sait facilement élaborer un plan même s'il lui arrive quelquefois de foncer tête baisser, se rendant alors compte qu'elle agit avant de réfléchir.

La possessivité et la jalousie sont les deux mots clefs qui définissent parfaitement son caractère. Quand elle aime un homme, elle devient folle à l'idée qu'une autre fille puisse l'approcher… Elle est donc charmeuse, et ainsi charismatique. C'est très facile pour elle d'inventer de beau discours afin de manipuler une personne. Elle aime répondre avec ironie et sarcasme aux fauteurs de trouble, ce qui a d'ailleurs le don de les énerver… On se demande bien pourquoi… Et pour finir, la belle jeune femme est incroyablement tolérante à la douleur, peut-être est-ce à cause de toute la drogue qu'elle a pu prendre dans sa vie.. Ou peut-être est-ce à cause de son métier…
Histoire

Quand commençons-nous à vivre… ? Lorsque l'on né, tout simplement ? Ou bien lorsque l'on voit la mort de tellement près qu'on a l'impression de la vivre ? Voilà la question qu'Alex se posera tout le temps avant qu'un certain évènement se produise. Mais en attendant, je la laisse raconter son histoire.


Maternité de Boulder City, 21 mars 1984, 15h21.

J'étais là… Dans les bras de ma mère, j'étais en larme, je ne comprenais rien à ce qui se passé tout autour de moi. Il y avait beaucoup d'agitation, de trop même. Tous ces bruits insoutenables me perçaient les tympans sans que je ne puisse rien faire. Mais qu'est-ce que je faisais là ? Pourquoi suis-je née ? Y a-t-il une raison à ce mystère ? Trop de choses viennent et partent, suis-je l'une d'entre elle ? Je suis destinée à faire quoi au juste ?  Je finis par faire le vide autour de moi, je cessais de pleurer et regardais celle qui m'avait donné la vie. Je l'aimais, même si je ne m'en rendais pas vraiment compte, c'était ce que je ressentais pour elle. Mais combien de temps ça allait durer ? Est-elle celle que je crois qu'elle était ? Mon père était arrivé en retard, il avait l'air dans un sale état, comme s'il venait de se battre. Mais malgré ça, il semblait tellement heureux de me voir, où est-ce que j'étais tombée sérieusement…
Lorsqu'on m'arracha des bras de ma mère, je me mis à hurler. J'étais si bien contre elle, je ne voulais pas la quitter, mais je n'avais pas le choix. En sortant de la salle, j'entendis mes parents commencer à se disputer, se disputer à propos de lui, de son retard, et de pleins d'autres choses aussi, mais je ne comprenais rien et je ne m'en souviendrais même jamais.


Boulder City, 829 Lava Ct, 3 janvier 1997, 17h35

Tout n'allait pas aussi bien que ce que j'espérais… J'étais certes une jeune préadolescente très gâtée, enfin, si on peut dire… Mais mes parents m'interdisaient d'aller jouer dehors, d'être à l'extérieur de la maison. Ils m'interdisaient aussi d'aller chez des copines, d'en inviter et presque même de sortir pour aller à l'école… C'était comme une prison, je n'avais le droit de rien faire sans leur surveillance, ils étaient toujours derrière mon dos, à m'observer, à m'interdire la plupart des choses drôles à faire, ils me faisaient de plus en plus peur. J'avais déjà presque 12 ans, je voulais un peu de liberté, mais eux refusaient.

J'avais finis ma journée de cours et ils étaient devant le bâtiment, ils m'attendaient. Je pris alors mon courage à deux mains et décidais de prendre une autre sortie, je ne voulais pas rentrer tout de suite, je voulais voir à quoi ressemblait les alentours. Je me mis à marcher vers les logements, l'angoisse était présente, j'avais peur qu'ils me retrouvent et qu'ils me punissent. Quand j'aperçu leur voiture au loin, je pris une ruelle, je me cachais comme une évadée de prison. Mais qu'allait-il se passer par la suite ? Était-ce vraiment une bonne idée de faire ça ? J'étais accroupie derrière une poubelle, j'avais peur qu'ils me voient et quand ils partirent, je me relevais. J'avais un mauvais, un très mauvais pressentiment, comme si je savais ce qui m'attendait derrière moi.

Je sentis une main se poser sur mon épaule. La boule au ventre, je me retournais doucement et fis face à un inconnu qui me souriait en coin puis qui finit par me montrer ses yeux noirs, complètement noirs. J'étais paralysée par la peur, je ne savais ni quoi faire, ni quoi dire. "Voici donc la fille unique de Thomas et d'Amber Anderson." Me dit-il… Je ne savais pas qui il était mais tout ce que je savais, c'est qu'il me voulait du mal, ça se voyait sur son visage. Je n'étais qu'une gamine à cette époque, je n'avais pas pris le temps de réfléchir aux conséquences de mes actes. Je n'eus pas le temps de bouger qu'il me saisi par la gorge et me fit décoller du sol. Je commençais à suffoquer, j'avais besoin d'air, mais lui n'avait pas l'air d'avoir envie de me lâcher. Une voix plus que familière commença à prononcer quelque chose d'incompréhensible, ce qui avait l'air de faire du mal à mon agresseur qui me lâcha. Je tombais sur le sol et reprenais difficilement mon souffle jusqu'à-ce que ma mère court vers moi et m'aide à me relever. Mon père… C'était lui qui racontait ce charabia… Et lorsqu'il termina, une fumée noire sortie de la bouche de l'inconnu. J'étais dans le brouillard, je ne comprenais rien à la situation, mais c'est à ce moment là que j'ai commencé à comprendre mes parents.

Je me retrouvais une demie heure plus tard dans ma chambre, assise sur mon lit. Mon père venait de me passer un sacré savon que je n'oublierais pas de si tôt. Lorsqu'il sortit de la pièce, il commença à se prendre la tête avec ma mère, il était vraiment en colère contre moi… Amber me défendait, elle disait que je n'étais qu'une gamine, qu'une ignorante et que ça arrivait à tout le monde de faire des erreurs, mais il semblait ne rien vouloir entendre.


Rues de Boulder City, 11 décembre 2001, 03h36

Presque cinq ans après cet évènement qui avait changé le restant de ma vie… En effet, je ne voyais plus le monde comme je l'avais toujours vu et malgré le temps passé, je n'ai jamais pu oublier ce qui m'est arrivé. Dans quelques mois, c'est mon anniversaire, et dans quelques jours, c'est Noël, puis le premier de l'an… Mais je n'ai aucune envie de passer ces trois fêtes avec des gens qui n'ont jamais cessé de me mentir. Lorsque je regardais ma montre, je remarquais l'heure tardive, mais il était hors de question que je rentre. Qu'est-ce que je fais donc dehors vous demanderez vous ? Eh bien, c'est simple.

Je n'avais toujours pas le droit de sortir et ils n'ont jamais voulu me dire quelle était la chose qui a voulu me tuer.. Et lorsque j'étais dans ma chambre, seule, assise sur mon lit, et que je n'avais rien à faire, j'avais décidé de m'enfuir par la fenêtre. Il était temps pour moi de m'évader enfin de cette prison. Ils pensaient vraiment pouvoir me retenir indéfiniment ici ? Ils avaient tord. De l'extérieur, j'avais réussi à aller discrètement dans le garage qui n'était étonnement pas verrouillé, mon jour de chance, pas vrai ? Je commençais à fouiller doucement dans le bric-à-brac de mon père et finit par trouver quelque chose de plutôt étrange… Depuis quand avait-il une arme ..? Sans même prendre le temps de réfléchir, je la gardais sur moi et partis.. Je n'avais vraiment pas envie de fouiller autre part tout compte fait, je risquerais d'avoir beaucoup trop de surprises et hors, je n'aime pas les surprises.


Commissariat de Boulder City, 15 décembre 2001, 10h18

Je m'attendais à tout, sauf à ça… J'aurais pensé que mes parents m'auraient trouvé, mais ils n'ont apparemment pas lancé d'avis de recherche malgré leur inquiétude mortuaire. L'agent des forces de l'ordre ignorait qui j'étais lorsqu'il m'emmena au commissariat et je ne comptais pas lui dire. Il ne cessa de me questionner, mais je refusais catégoriquement de parler, je voulais partir d'ici. Puis il sortit l'arme que je détenait sur moi et me demanda d'où venait elle, je n'avais aucun papier sur moi et encore moins un permis port d'arme. Je baissais la tête, il s'était enfin rendu compte que je n'allais pas parler, que je n'allais pas dire un mot, mais il n'avait pas l'air de vouloir abandonner.

Puis un homme s'invita dans la salle et montra sa plaque de police.. J'inclinais la tête sur le côté mais ne dis toujours rien. Il disait me connaître, qu'il était venu me chercher, que j'étais sa nièce et que mes parents lui avaient demandé de s'occuper de moi. Perplexe, l'agent des forces de l'ordre me laissa partir avec lui.

Nous avions eu un long trajet, nous avions même quitté Boulder City… Était-ce l'une de ces choses qui avait voulu me tuer lorsque j'avais 11 ans ? Qui était-il, bon sang ?! Mais je ne parlais toujours pas malgré les questions qu'il m'avait posé. Il s'appelait Bradley Weels.. Et il savait qui j'étais.. Nous étions arrivé à destination… À Los Angeles. Il m'obligea à le suivre jusqu'à son appartement et me demanda de m'asseoir une fois à l'intérieur. Il se mit face à moi et me regarda dans les yeux. "Je vais te prouver que je ne te veux aucun mal, Alexandra. Je suis de ton côté." Me dit-il d'une voix rassurante.

Il sortit alors un couteau en argent et s'entailla rapidement l'avant bras avec. Puis ce fut le tour de l'eau bénite, du fer et de tous les autres matériaux que les monstres ne supportaient pas. Je n'y connaissais rien, mais je commençais à le croire, il était humain, c'est indéniable. "Je serais toujours honnête avec toi, je ne te mentirais jamais, je te le promets." Il avait vraiment un ton rassurant… Et j'avais le pressentiment que je devais le croire. Il commença à tout m'expliquer, il m'avoua m'avoir espionné longtemps, enfin, avoir espionné mes parents longtemps plutôt. Puis, il finit aussi par m'avouer quel était son métier, ainsi que ce de mes chers et tendres parents.

Je comprenais… Je savais pourquoi ils refusaient catégoriquement que je sorte… Ils avaient peur, peur que je me fasse tuer un monstre qui aurait voulu se venger. Ils sont des chasseurs.. Pas des chasseurs d'animaux, mais de démons, de créatures surnaturelles, tout comme Brad. Je fini alors enfin par dire quelque chose, ce qui avait l'air de lui faire plaisir. Je lui expliquais ce qui m'étais arrivé…


Los Angeles, 12 Sunset Way, 12 octobre 2003, 19h54

Je me sentais nettement plus en sécurité avec Bradley qu'avec mes parents. D'ailleurs, ces derniers n'avaient toujours pas réussi à me trouver. Ça faisait deux ans que j'étais partie, qu'ils n'avaient eu aucune nouvelle de moi, mais je suis sûre qu'en réalité, ils me croient morte. Cependant, je n'en avais plus rien à faire d'eux, je les aimais, oui, mais ils étaient beaucoup trop sur mon dos et c'est pour cela que j'avais décidé de m'enfuir. Ils ne cessaient de me mentir, c'est quelque chose que je n'ai jamais pu supporter. À leur différence, Brad, lui, m'a toujours dit la vérité, mais il restait souvent absent à cause de son travail. Il avait 27 ans, nous avions seulement 9 ans d'écart et à force de vivre avec lui, je l'appréciais de plus en plus… À mon avis, ça ne devait être qu'un béguin temporaire. J'étais seule dans ce petit appartement, je n'avais rien à faire, je m'ennuyais… Je me rendis par la suite à la fenêtre et me mis à regarder l'extérieur d'un œil intrigué, une voiture se gara alors juste en bas, c'était lui, c'était Brad, il était enfin de retour après quatre jours d'absence. Mon Dieu, ce qu'il avait pu me manquer… Après quelques minutes d'attente, il ouvrit la porte d'entrée. Il n'eut à peine le temps de faire un pas à l'intérieur que je me jetais dans ses bras, les larmes aux yeux. "Ne t'en vas plus aussi longtemps, je t'en prie…" Lui dis-je d'une petite voix. "Je vais faire de mon mieux, je te le promets.." Me répondit-il avant de pousser un soupire de douleur. Je le lâchais donc et je le regardais, plus qu'inquiète… Il était dans un sale état, j'ignore ce qui s'était passé, mais c'était rarement bon signe.

Un autre homme entra, un jeune blond, les cheveux mis-long accompagnée d'une barbe d'une semaine. "Allons-y doucement, mon pote." Dit-il en attrapant Brad qui manqua de tomber. "Merci, Birkhoff…" Répondit mon ami qui se déplaça jusqu'au canapé, soutenu par le jeune inconnu. Ils se mirent à parler entre eux à voix basse pour ne pas que j'entende jusqu'à-ce que Birkhoff annonce qu'il allait me parler seul à seule. Il m'attrapa donc par le bras et m'emmena avec lui dans ma chambre, j'étais nerveuse, j'ignorais ce qui se passait, je commençais même à paniquer. "Qu'est-ce qui lui est arrivé ?!" Dis-je nerveusement après qu'il ai fermé la porte. "Bon, écoute.. Alex, c'est ça ? Je ne vais pas y passer par quatre chemins. Il faut que tu rentre chez toi. Brad n'est pas d'accord avec moi sur ce sujet là, mais c'est la meilleure solution pour assurer ta protection." Je n'y croyais pas, ça ne pouvait être qu'un cauchemar… Je m'assis alors sur mon lit, d'un air pensif, je ne lui répondit pas et regardais dans le vide. "Alex ? Je t'ai perdu ?";"Qui êtes-vous pour me dire ce que je dois faire ?!" Lui répondis-je enfin en me levant, sur un ton de colère. "Je m'appelle Elliot Birkhoff… Je suis un vieil ami de Bradley et depuis qu'il t'as recueillis, il n'arrive plus à se concentrer lors de ses chasses, ce qui a bien faillit lui coûter la vie ce soir." Je n'arrivais vraiment pas à le croire, j'en avais même les larmes aux yeux… Voyant mon visage dépité, Elliot me prit dans ses bras ce qui eut pour effet de me surprendre. "Écoute, ma belle… Ce n'est vraiment pas contre toi que je dis ça… C'est simplement pour vous protéger tous les deux… Brad tient vraiment énormément à toi, crois-moi, mais c'est la seule solution…"

Je poussais alors Elliot et attrapa un sac à dos pour y ranger quelques affaires. Il semblait surprit par ma réaction et en vérité, je m'en fichais… Une fois mon sac fait, je me dirigeais vers le salon en donnant un coup d'épaule au jeune blond qui baissa la tête, commençant à regretter ce qu'il venait de faire. J'étais vraiment très énervée et je passais à côté de Brad sans même lui adresser un seul regard. Il prononça mon prénom, comme pour me retenir, mais je l'ignorais et partis. Qu'allais-je faire à présent ?.. J'étais seule.. J'étais tout le temps seule.. Ça n'allait pas changer de d'habitude en fait…


Rues de Los Angeles, 21 décembre 2003, 23h48

Je ne cessais de penser à ce que m'avait dit Elliot… Et la drogue ne m'aidait malheureusement pas à oublier, contrairement à ce que j'aurais pu croire… Ça faisait exactement 70 jours que j'étais partie de chez Brad, et j'avais tellement de regrets d'avoir fait ça… Mais malencontreusement,  je n'arrive pas à me contrôler lorsque je suis sous l'emprise de la colère, comme beaucoup de gens d'ailleurs… J'ai fais quelque chose de stupide, je m'en rends bien compte, mais ma fierté m'empêche de revenir vers lui.

J'avais réussis à savoir où vivait Birkhoff, en cas de problème, je saurais où me réfugier… J'étais assise contre le mur d'une ruelle et je regardais l'heure sur mon portable presque déchargé. Il était à présent 23h48.. J'avais besoin d'une dose et par chance, il m'en restait une… Je fus sur le point de la prendre quand quelqu'un arriva face à moi. "Eh bien… Ce n'est pas du joli tout ça… Je t'avais dit de retourner chez toi, Alex." Je levais la tête, je ne savais pas vraiment qui c'était, il était en contre jour… Puis, j'eus le déclique et me relevais pour faire face à mon interlocuteur tout en restant muette. "Eh, ma belle, réponds-moi…" Dit-il en posant sa main sur mon épaule. "Je n'ai pas de chez moi, Elliot…" Lui répondis-je d'une petite voix, tout en baissant la tête. "Et tes parents ?";"Mes parents me croyent certainement morte.. Et je n'ai pas envie d'y retourner, c'est pire qu'une prison là-bas…"

Il poussa alors un long soupire et tendit son autre main. "Donnes-moi la seringue, Alex." Je fis non du visage, je voulais la garder, j'en avais besoin. "Je t'en prie ma belle, ne m'oblige pas à la récupérer par la force…" Ma réponse restait la même et il l'avait bien comprit. Il tenta alors bien que mal à me la reprendre. Il finit par réussir et il la rangea dans sa poche, je commençais à m'agacer, je voulais la récupérer. J'essayais, mais sans succès, il était bien plus rapide que ce que j'aurais pu croire. J'étais encore actuellement sous l'emprise de cette saloperie, ça me faisait vraiment faire n'importe quoi… Il m'attrapa alors par la main et m'entraîna avec lui contre mon grès. "Allez, viens.. On rentre." J'essayais de le faire lâcher ma main, mais je n'y parvenais pas. Après une dizaine de minutes de marche, nous arrivions chez lui, ce qui me surprit.. J'aurais pensé qu'il m'aurait ramené chez mes parents, mais non…

Il m'assit alors sur son canapé et je baissais aussitôt la tête. Si Brad voyait mon état, il serait plus que déçu… "Ça fait combien de temps que tu te drogue ?" Dit-il en s'asseyant à côté de moi. "Depuis que je suis partie…";"C'était une mauvaise idée de te dire de t'en aller… Je suis vraiment désolé pour ça.." Je ne répondis pas, je me sentais beaucoup trop gênée… Il posa alors sa main sur ma jambe, comme par signe d'amitié. Je ne le connaissais pas vraiment, mais je savais que je pouvais avoir confiance en lui. Je fondus alors en larme dans ses bras, je ne pus retenir mon sanglot, je me sentais si mal… "Eh.. Ce n'est rien Alex.. Calmes-toi…" Dit-il en resserrant l'étreinte. Je ne savais ni quoi faire, ni quoi dire, la vie n'était pas comme je l'imaginais…


8541 Alcott Street 402, Los Angeles, 14 février 2007, 08h44

Allez… Dans un peu plus d'un mois, j'ai 22 ans… Mais attendez… On est le 14 février aujourd'hui ?! Oh, mais en fait non, je m'en fiche.. Je suis célibataire… J'avais la tête lourde.. Tellement lourde.. Mais qu'est-ce que j'ai fais hier soir ?... Il est presque 9h00, il serait temps que je me lève… En regardant autour de moi, je me rendis compte d'une chose… Ce n'est pas ma chambre. C'est.. Celle de Birkhoff… Mais merde, qu'est-ce que je fous là ? Je me redressais avec beaucoup de mal, j'ai vraiment du boire en quantité hier soir, c'est certain… Et évidemment, j'étais nue… Et merde, quoi.. Merde ! Je me vêtue alors le plus vite possible de mes sous-vêtements en plus de la chemise d'Elliot, puis je sortis de cette pièce un peu en bazar.

Je me retrouvais alors dans le salon, je regardais tout autour de moi, c'était vraiment le bordel ici… "Hey, salut ! C'était vraiment top hier soir, bébé !" Dit le jeune blond en avançant vers moi. "Hier soir…?" Je n'eus pas le temps de dire autre chose qu'il m'embrassa, à ma grande surprise. Eh bien, on dirait que je ne suis pas si célibataire que ça, tout compte fait… Lorsqu'il rompu le baiser, je le regardais, plus qu'étonnée, j'avais tellement de questions dans ma tête mais je n'arrivais pas à parler, je ne faisais que bafouiller quelques mots incompréhensibles. "Alors ? Tu as perdu ta langue, ma belle ?";"Que… Il s'est passé quoi hier soir ..?" Il soupira et se mit à sourire un peu. "Tu ne t'en souviens pas ? Bon… Alors, pour faire court, on a fait la fête, tu as un peu trop bu et lorsque j'ai voulu te raccompagner dans ta chambre, tu m'as "sauté" dessus. Et c'est pour ça que tu t'es réveillée dans la mienne ce matin." Je le regardais en inclinant la tête sur le côté. "On a vraiment fait.. Ce à quoi je pense ?" Il se mit à sourire de plus belle. "Oui, on a vraiment fait ça." Wouah… Si je m'attendais à ça… Je crois que je ne boirais plus jamais, en fait… "Et tu veux savoir le meilleur ?" Je tournais mon regard vers lui, intriguée. "Tu m'as avoué tes sentiments." Ouais, non, c'est décidé, je ne boirais plus jamais de ma vie… Je m'assis alors sur le fauteuil et me perdis dans mes pensées. Il s'agenouilla face à moi et posa sa main sur ma joue pour tourna ma tête vers lui et ainsi m'obliger à le regarder dans les yeux. "Eh, Alex… Il n'y a rien de grave… Tu me l'aurais bien dit un jour ou l'autre, non ?" Je ne lui répondis toujours pas, je me sentais bien trop gênée pour. Il m'embrassa alors une nouvelle fois, ce qui me surprit un peu moins puisque je me mis à prolonger.

"Je savais que vous me cachiez quelque chose, tous les deux !" Je repoussais alors doucement Birkhoff et tournais la tête vers Brad avant de me lever. "J'allais justement t'appeler, mon pote !" Dit le jeune blond de quatre ans mon aîné avant de faire une accolade amicale à son ami. Puis, Bradley se tourna vers moi et s'approcha un peu. "Alex ? Il est temps de te former, je crois. Enfin, si tu es d'accord ?";"Me former..? Me former à quoi, au juste ?" Mon vieil ami avait attisé ma curiosité. "À devenir une chasseuse ! Tes parents son connus des démons et tu ne feras pas long feu dehors si tu n'apprends pas à te battre." Ce qu'il me dit m'étonna beaucoup puisque la première fois que je lui avais demandé de m'apprendre, il avait refusé. "Oui.. Oui, oui, je suis d'accord !"


8541 Alcott Street 406, Los Angeles, 12 juin 2008, 14h25

Tout ce que j'ai appris, je le dois particulièrement à Birkhoff qui m'a consacré le plus clair de son temps puisqu'il chassait moins que Brad. Ce que je ressens d'ailleurs pour lui est inexplicable. J'ignore si c'est vraiment de l'amour, mais je sais que s'il lui arrivait quoi que ce soit, j'en serais effondrée. C'est alors aujourd'hui que je fais mes preuves, que je pars à la chasse avec le jeune blond que je considère maintenant comme mon meilleur ami, même plus. Je suis nerveuse… J'ignore si ça va bien se passer.. Un dernier baiser, puis c'est parti ! Nous avons toutes les armes qu'il nous faut : machettes et sang de mort, en gros, le strict nécessaire. Oui, vous l'auriez bien compris, on commence simple, avec des vampires.

Nous sortons alors de chez le blondinet pour nous rendre en plein centre de L.A, là où se trouvait le nid composé de pour l'instant, trois suceurs de sang exactement. Je suis vraiment très nerveuse… Et ça, Birkhoff l'avait remarqué. "Hey, Alex, ma belle, détends-toi.";"C'est plus facile à dire qu'à faire…" Il me prit alors dans ses bras en pensant que ça m'aiderais à être plus calme, et il avait raison… Nous entrions donc à l'intérieur du dit-bâtiment, mais personne… C'était calme, beaucoup trop calme… Je m'éloignais alors de Birkhoff pour aller fouiller les autres pièces, mais à ma grande surprise, je tombais nez à nez avec l'un de ses monstres.

C'est sombre… Tout est sombre… Ma tête.. Elle est tellement lourde.. Ce n'est tout de même pas déjà terminé..? J'entends tout, tout ce qui se passe autour de moi.. J'entends Birkhoff hurler mon nom, inquiet.. Je l'entends se battre et donner un coup de machette.. J'entends quelque chose de lourd tomber sur le sol.. Mais je ne vois rien, je ne sais pas ce qui se passe.. Je saigne.. Je sens ce liquide couler le long de mon visage.. Je me sens trop faible pour pouvoir ouvrir les yeux… J'ai mal.. Mal au crâne.. Elliot.. Aides-moi.. Seulement, ces mots n'arrivent pas à sortir de ma bouche, je n'arrive même pas à bouger un petit doigt.. "Alex !" Mais je respire encore…C'est plutôt bon signe.. Ça signifie que je ne suis pas morte, comme j'aurais pu le croire au début.. "Alex, réveilles-toi, je t'en prie !" … "B.. Birkhoff…" Un mot.. Un unique mot a réussi à sortir de ma bouche sans mon autorisation.. Serait-ce mon inconscient qui parle..? Je sens les mains de mon meilleur ami sur mes épaules, ainsi que sa présence au dessus de moi.. Je peux sentir son inquiétude, sa panique, son souffle sur mon visage m'indiquant qu'il respirait vite et fort, comme s'il avait peur.. Je ne veux pas mourir.. Je refuse.. Ce n'est pas encore mon heure.. Je veux rester auprès de Birkhoff.. Je ne veux pas l'abandonner… Il a besoin de moi, tout comme moi j'ai besoin de lui..

Je sens sa main serrer la mienne, mais je ne peux toujours rien faire.. Malgré l'unique mot que j'ai réussi à dire, je n'arrive à rien faire d'autre, je ne peux pas bouger, pas encore… Il paniquait, il avait les larmes aux yeux.. Je le sens, je l'entends.. Il s'en veut.. Mais ce n'est pas de ta faute Birkhoff.. Ne t'en veux pas, je t'en prie.. "Alex.. Par pitié, réveilles-toi.. J'ai besoin de toi ma belle.." Je sens à présent ses lèvres se déposer sur mon front.. Si proche de moi.. Et je ne peux rien faire.. Un lourd bruit se fit alors entendre à l'entrée.. C'était les deux autres vampires.. Je voulais crier à Birkhoff de se sauver, mais sans succès… Sa présence près de moi disparue.. J'entends alors des coups.. Des coups qu'il donnait, mais aussi qu'il se prenait.. Tu vas y arriver, Birkhoff, tu peux le faire… Occupé avec seulement l'un d'entre eux, je savais qu'il pouvait gagner.. Mais le second s'approcha de moi.. Par chance, j'avais gardé ma machette dans mon autre main et par miracle, je réussi à bouger pour pouvoir lui trancher la tête lorsqu'il se pencha au dessus de mon corps, quelques secondes plus tôt inanimé.

Je n'arrivais pas à le croire… Je jetais la lame à côté de moi et mis ma tête entre mes mains.. La douleur était vraiment atroce.. Mais je peux le faire.. Je peux me lever.. Je peux aider mon ami.. J'attrapa alors mon arme et parviens, avec difficulté, à me lever.. Elliot ne s'en sortait pas si bien.. Il était beaucoup trop déconcentrer pour pouvoir se battre correctement.. Un grand coup de lame résonna dans toute la pièce et la tête du défunt monstre se retrouva par terre. J'avais les larmes aux yeux.. J'aurais pu mourir mais j'ai réussi.. "Mon Dieu, Alex.." Le jeune blond me prit alors dans ses bras et me serra contre lui. Il avait les larmes aux yeux, tout comme moi. "Ne me refais plus jamais un coup pareil, ma belle.. Plus jamais..";"Je.. C'est.. C'est promis, Birkhoff…"

Deux ans se sont écoulés depuis cet événement qui a bien faillit me coûter la vie, et malgré ça, j'avais continué la chasse, toujours avec ce beau blond et à jamais. J'ai récemment décidé de déménager. Déménager à Sheol Falls exactement. Et bien évidement, Birkhoff était avec moi, et il ne comptait pas partir. Je crois qu'il s'en veut encore pour le 12 juin 2008… Tout au contraire de moi. Sa présence me rassure, je n'aime pas me sentir seule, vraiment pas.. Et, je crois que au fond, même si je lui avais assuré le contraire après la St Valentin de 2007.. Je l'aime.
Derrière le miroir
Hey! Je m'appelle  Lexia et j'ai 18 ans. Je suis tombée dans votre asile de fous parce que j'étais déjà ici avant et j'aimerais vous dire un secret : JE SUIS DE RETOUR MES AGNEAUX ♥
Avatar ?
Code:
[color=red]◆[/color] Alexandra Anderson feat. Lyndsy Fonseca
© Lyr


Dernière édition par Alexandra Anderson le Dim 9 Oct - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




Invité

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Sam 8 Oct - 21:41

ALEXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

REBIENVENUE !!! J'espère que tu te plairas à nouveau
Revenir en haut Aller en bas
☣ Chasseurs ☣


avatar

Alexandra Anderson
Messages : 36
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 27
Localisation : Bonne question...

Carte d'identité
Métier: Chasseuse
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Sam 8 Oct - 21:49

Je me perds encore avec les doubles comptes... xD

PERCYYYYYYYYYYYYYYY !

MERCIIII ! Et ne t'inquiètes pas pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Civils


avatar

Zark-Arthur
Messages : 398
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Dans les profondeurs des ténesbres, pour des raisons, personnel.

Carte d'identité
Métier: Détective
Niveau d'expérience: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Sam 8 Oct - 22:01

Bienvenu ou rebienvenu, j'ai pas tous piger, Sheol ce fait un joie de t'ouvrir ses portes. Cette ville merveilleuse de sang, de demons, de vampire, de loups garou, de magicienne de ............... A bien besoins de chasseur pour limité l'avancer des forces maléfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☣ Chasseurs ☣


avatar

Alexandra Anderson
Messages : 36
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 27
Localisation : Bonne question...

Carte d'identité
Métier: Chasseuse
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Sam 8 Oct - 22:05

Merci Zark !
Oui, c'est rebienvenue, je jouais déjà ce personnage ici auparavant, avant d'en demander la suppression il y a quelques mois pour plusieurs raisons... MAIS JE SUIS DE RETOUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux noirs ♆


avatar

Ezarelle
Messages : 253
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 181
Localisation : Au besoin je saurais vous trouver ! ♫

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Dim 9 Oct - 7:52

(Re)Bienvenue ! I love you
J'ai hâte d'en lire plus sur ton personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serial-apocalypse.forumactif.org/
♆ Démons aux yeux noirs ♆


avatar

Meg
Messages : 912
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 23
Localisation : Ma grotte

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Dim 9 Oct - 8:43

Wouhouuu bon retour parmi nouuus \ ^o^ /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/
☣ Chasseurs ☣


avatar

Alexandra Anderson
Messages : 36
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 27
Localisation : Bonne question...

Carte d'identité
Métier: Chasseuse
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Dim 9 Oct - 9:13

MERCI À VOUS DEUX !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☣ Chasseurs ☣


avatar

Abby Warren
Messages : 172
Date d'inscription : 19/06/2016
Age : 18

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Dim 9 Oct - 9:51

Bienvenue, j'ai hâte de faire ta connaissances et celle de ton personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☣ Chasseurs ☣


avatar

Alexandra Anderson
Messages : 36
Date d'inscription : 08/10/2016
Age : 27
Localisation : Bonne question...

Carte d'identité
Métier: Chasseuse
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Dim 9 Oct - 10:07

MERCIIIIIII !

Et au passage, fiche terminée ! (c'était plutôt rapide cette fois... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




Invité

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Dim 9 Oct - 19:08

Félicitation! Vous êtes validé(e)!

Tout est bien! ** Je te valide ! Very Happy

Les penses-bêtes

Tu peux demander une habitation
Remplir les informations de votre profil.
Faire sa fiche de fiche de liens & son topic.
Aller jeter un œil auxMédias sociaux du fofo et jeter un regard au journal de Sheol (n'hésite pas à nous envoyez vos articles aussi ).

Bon jeu parmi nous! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
❂ Chérubins ❂


avatar

Mihr
Messages : 112
Date d'inscription : 17/09/2016

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   Lun 10 Oct - 0:05

REBIENVENUUUUEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandra Anderson | Are you telling me that Shadowbot is not up to the task?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The End Begins :: Heaven's Counter :: Sell your Soul :: Fiches validées ♥-
Sauter vers: