RSS
RSS
En ce moment sur Sheol Falls...




 

Partagez | 
 

 Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♆ Chevaliers de l'enfer ♆


avatar

Bélial
Messages : 55
Date d'inscription : 01/05/2017

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Lun 1 Mai - 21:35


Bélial
feat. James McAvoy

Inestimable ♠ Démon ♠ Chevalier de l'Enfer ♠ le Paradis ♠ Céleste ♠ Célibataire ♠ Fidèle serviteur du chaos et de l'anarchie ~
Motivation
"Souffle, souffle, vent de rebellion. Siffle, siffle, persifleur serpent."

Vengeance, haine, pouvoir, ambition... tout cela n'est d'aucun intérêt pour Bélial. Cela ne l'a jamais été. Il a toujours été l'instrument d'un but plus grand, d'un désir plus profond, proche de l'instinct primale, d'une bête. C'est un fidèle serviteur de Lucifer. Et puisque son frère et maître est à nouveau prisonnier, il n'aura de cesse de trouver un moyen de le libérer.
Inventaire
"Brillante et pure est l'offrande à Dieu. Corrompu sont celles des hommes pour le Menteur."

Bélial n'a pas réellement besoin d'armes pour se faire entendre et se faire respecter. Ca ne l'empêche pas d'avoir quelques subtilités dans ses poches :

-Une lame céleste. La sienne, alors qu'il était encore un ange du Paradis. Il l'a déjà utilisé pour tuer quelques uns de ses anciens frère. Avec les millénaires, sa teinte est devenue plus sombre, plus ténébreuses.
-La Grâce d'un ange, enfermée dans une fiole de métal scellée, attachée en pendentif autour de son cou. Il s'agit de la sienne, arrachée il y a bien longtemps dans un sacrifice qu'il a consentit.
-Un très vieux briquet gravé d'un ancien sigle babylonien. Très utile pour foutre le feu inopinément. Le symbole qui le frappe n'est cependant pas anodin. On dit que cela lui permettrait de détruire la grâce d'un ange qui serait enfermée dedans. Vérité ou mensonge, il aime à garder le mystère.

Physique

"Eclatant est le chemin du mensonge. Assurées en sont ses courbes, et beaux sont les pavés qui l'habillent."

On dit de Bélial qu'il est un Prince du Charme, séduisant et attirant les regards au premier coup d'oeil. Le corps qu'il s'est choisi n'avait pas à vocation de se draper de cette légende, mais force est de constater que son aura dévore chaque détails pour le magnifier. Âgé de 35 ans, le bleu de ses yeux est rehaussé d'une aura captivante, presque magnétique, dont il est difficile de se défaire. Des cheveux bruns, où se glissent quelques reflets roux à la lueur du soleil - et lesquels se retrouvent dans les broussailles de sa barbe bien taillée - évoluent sur son crâne en parfaite liberté. L'évidence est là, c'est un homme qui prend soin de lui, peut être même trop. En vérité, rien ne semble laissé au hasard, que ce soit sa chevelure ou les vêtements qu'il porte, en passant par les accessoires qu'il revêt.

Pas grand en taille, cela ne semble pas inquiéter outre mesure le démon. Pas plus qu'il ne s'inquiète du fait que son corps ne semble pas vraiment musculeux ou imposant. Le fait est qu'il a toujours misé sur la finesse et l'apparence plutôt que la force brute. Et cela se voit, au delà du regard perçant qu'il lance avec charme. Car lorsqu'il fait usage de sa voix sensuelle et grave, pourvu d'une chaleur mensongère, on ne peut que l'écouter. Et lorsqu'on l'observe avec attention, on ne peut que remarque ce visage avenant, doux, mettant en confiance d'un seul sourire pour mieux tromper et cacher l'esprit perverti qui est le sien.

C'est là tout ce qui plait au démon : se faire remarquer, se faire voir, se faire apprécier. Pour mieux corrompre d'un venin discret les âmes qui se projettent dans son ombre.
Un petit détail qu'il est difficile de remarquer : quelque soit le corps qu'il emprunte, des cicatrices naissent sur son dos. Deux marques qui expriment l'emplacement où se trouvaient ses ailes autrefois sacrifiées. ♠
Caractère

"Il serait l'esprit le plus dissolu, crapuleux et épris du vice que l'enfer ait jamais connu."

Bélial n'a jamais eu une once d'humanité en lui. Né ange, devenu démon par choix après la Chute, ce qu'il a de sentiment, c'est ce qu'il a appris au fil des millénaires en observant l'Homme perverti et en pleine déchéance. C'est une vérité, Bélial n'a rien d'humain. Et c'est ce qui le rend à la fois extrêmement dangereux et particulièrement imprévisible. Ancien soldat de Dieu mais surtout enfant rebelle, il l'est toujours aujourd'hui, ne se laissant dicter aucune loi et ne reconnaissant pour maître que celui qu'il a choisi de servir : Lucifer. Personne d'autre ne peut prétendre lui apposer des chaines et quiconque s'y essayerait connaitrait la colère de Bélial. Car si les sentiments humains ne font pas partis de lui, il a apprit quelques uns d'entre eux, et pas les plus louables. La rage et la colère en sont deux exemples parlant, et Dieu sait qu'il est facile de déclencher l'ire du démon. Fier, arrogant, imbu de lui même et superficiel, il est aussi particulièrement excessif et susceptible, ce qui est le plus prompt à faire s'embraser la colère.

On lui reconnait néanmoins une loyauté sans faille, à son maître d'une part et à ceux qui louent son nom et prie ses pouvoirs. Ses serviteurs, ses "enfants" comme il les appelle, sont privilégiés par Bélial, même parmi les humains. Pour peu que l'on satisfasse ses désirs, alors il peut se montrer généreux. Et même s'il peut céder facilement à la rage, c'est un être de prime abord courtois et particulièrement distingué. La violence n'a de reflet que dans son regard et les tréfonds de son être, et si l'emportement lui est familier, il n'est pas pour autant de ceux cédant immédiatement à l'appel du sang. C'est un patient, Bélial. Patient, mais sans la moindre pitié une fois celle-ci épuisée.

Menteur aux moeurs légères et dissolues, on sait qu'outre certains le connaissant, c'est un être qu'on préfère ne pas approcher et à qui l'on ne peut pas faire confiance. Si les humains sont l'image même de la déchéance à ses yeux et qu'ils ont peu d'intérêt, ils ne sont pas à l'abris de ses petits tours pervers, car rien ne l'empêchera, surtout pas Dieu et ses anges, d'agir comme il l'entend. ♠
Histoire
« Des cieux s’élèvent de doux chants. Leurs mélodies de pureté vantent les louanges des plus grands. Et pourtant dans l’ombre, entre les lignes des arias divines vibrent les tissages corrompus de l’araignée, sœur du serpent, maitresse rouée. »

Ils sont tant et tant à peupler le ciel et l’éclairer de leurs ailes immaculées. Les anges sont nombreux, trop pour être vraiment comptés. De ces soldats braves et fidèles, seuls quelques uns ont un nom qui résonne dans la mélopée céleste. Pour certains, c’est la gloire, la renommée. Les chants vantant la puissance, pourfendeur gracieux, hérauts du Père, obéissants au moindre de ses désirs. Et pour d’autres, c’est la complainte psalmodiée pour les impures, ceux qui tombèrent, ceux qui ne furent pas de bons fils.

C’est de ceux là que Bélial vient. C’est à eux qu’il fut associé, avant de tomber dans l’éternelle misère, dans la plus subtile des déchéances.

Pourtant, Bélial fut bel et bien un ange, né comme ses frères par la main de Dieu, façonné comme chaque être céleste par un amour sincère, quoique jamais remarqué. Mais dès sa naissance, Bélial savait qu’il n’était pas fait pour rester au plus haut. Aussi lumineux qu’un autre, bon, timide peut être, ou du moins réservé, il se fit le plus souvent remarqué par sa loyauté et son dévouement. Un véritable et sincère dévouement. Peut être pas à la bonne personne cependant. Ce n’était point à Dieu que Bélial fut loyal, mais à Lucifer.

Lucifer, l’Etoile du Matin. L’Archange qui guide. Qui sublime et illumine. Un maitre mais aussi un mentor. Qui profita peut être de la crédulité influençable de Bélial, qui ne voyait en lui que vérité. C’est ce qu’on a fini par dire de lui : qu’incapable de voir au delà du regard du Lucifer, il plongea avec lui comme s’il n’était que son ombre. Pourtant, de l’effacement de son caractère naquit la capacité d’observation. Et de ses propres yeux, il vit. Il vit et il réfléchit. Il réfléchit et compris. Il compris que les ordres du Père n’étaient pas ceux qu’il voulait suivre. Et qu’aimer l’Humanité n’était pas ce en quoi Bélial croyait. Mais de sa pureté naïve, il ne tira aucun avantage, sinon d’être traité comme un ennemi. Et puisqu’il n’était point possible d’avoir un avis, alors il chuta. Comme Lucifer, il chuta. Et de la rébellion de son frère qui l’emmena dans les profondeurs de la terre, il entraina dans son propre sillage des milliers de ses frères, trahissant la vérité par de jolis contours cernés de corruption.

Le premier mensonge. Non point le dernier.

« Il est celui qu’on appelle le vaurien. Celui dont la valeur s’est perdue dans les limbes d’une croyance impie. Alors puisque son nom n’était que corruption, il décida que son être devait l’être aussi. »


La terre. Berceau d’une humanité naissante et vacillante. Très vite, celle-ci montra aux cieux et aux anges déchus qu’elle n’était pas digne d’être aimé, tant il était simple de la détourner du droit chemin. D’abord leurs pères, puis leurs fils, et ainsi de suite jusqu’à ce que cette race montre son réel visage. Mais les anges du Très Haut n’avaient que faire de l’avis de leurs frères tombés. Si Dieu ordonnait, alors ils obéissaient. Et s’ils obéissaient, alors ceux qui churent se rebellaient, encore et toujours. Lucifer créa alors ce qui serait la pire insulte faite envers le Père. Les démons. Une créature impie née de la corruption entière et totale d’une âme humaine, pour prouver à tous que l’Homme n’était pas digne à suivre un chemin jusqu’au Seigneur. Si Lucifer était le père de ces choses monstrueuses, Bélial en fut leur gardien, leur surveillant. Et quand ils furent trop nombreux pour être maintenus par la suprématie des anges tombés, des anges blessés et abandonnés de Dieu, alors Bélial fit un choix.

« Pour toi mon frère, pour prouver que tu as toujours eu raison, laisse moi sacrifier tout ce que j’ai. Je veillerais sur tes armées de démons, les commanderais pour toi. Fais de moi aussi l’une des pires engeances contre notre père. »

Alors il sacrifia tout. Tout jusqu’à l’essence même de son être. De sa lame, il coupa les ailes immaculées de son dos. Et de sa lame encore, il arracha la grâce divine qui coulait en lui, offert par Dieu pour le désigner fils des cieux. Mortel pour son frère. Mortel pour un but bien plus grand et plus noble. De la main de Lucifer, il devint démon, engeance pourrie jusqu’à la moelle. Mais certains diraient de toute façon que Bélial n’était destiné qu’à ce chemin. Celui qui ne vaut rien.

« Roi de l’Enfer, Prince des Charmes, menteur, trompeur, celui qui apporte le vice par sa simple présence… tant d’appellations pour le décrire, si peu qui décrivent la vérité. »

Lorsque Lucifer fut enfermé, ils furent plusieurs, dans les profondeurs de l’Enfer, à souhaiter prendre sa place. Par ambition, par vengeance. Qu’importait les raisons au fond ? Pendant un temps, juste après que son frère fut piégé dans la plus cruelle des cages, Bélial prit le commandement des enfers. Il était sans conteste l’un des plus puissants, l’un des plus craint et l’un des plus redouté. On n’osait point l’approcher, tant ses mensonges et son être effrayaient les créatures autant qu’elles les attiraient. Beau à l’irréel, charmant sous tous les angles, à la voix envouteuse, il sut maintenir l’engeance démoniaque sous sa coupe un long moment, cherchant une solution pour libérer Lucifer tout en maintenant une guerre ouverte avec les cieux. Et finalement, conscient qu’agir depuis les profondeurs de l’Enfer ne servirait à rien, il abandonna ceux-ci sans un regard en arrière. Peu lui importait ce lieu et les démons en vérité, même s’il était devenu l’un d’eux. Tout ce qui comptait était Lucifer et l’extinction de l’Humanité.

Du moins le pensait-il, jusqu’à ce qu’il se mêle à celle-ci. S’il continuait de penser qu’elle n’était que vouée à tourner sur le chemin de la corruption, il s’amusa longuement avec elle. Jusqu’à peut être l’apprécier un peu. Ils étaient nombreux, les Hommes à scander son nom, espérant les faveurs les plus belles et les plus sublimes. Et quand il trouvait offrande qui lui convenait, Bélial répondait. Il répondait toujours, et se montrait fort généreux avec ceux qui l’adoraient. Jamais il ne prit une âme avant qu’une vie ne se terminent, mais nombreuses furent celles à se vouer toute entière à lui et devenir dans l’autre monde des serviteurs pleins de respect et de loyauté. De la puissante Sodome qui fut détruite par Dieu à Babylone où il séjourna de longs siècles, il fut le démon qui donna si triste réputation à ces deux cités. Et même s’il fut entre deux règnes enfermés par les mortels, toujours il revenait, plus empli de colère et d’avidité.

« Et lorsqu’il reviendra, l’influence de ses pouvoirs sera telle qu’il poussera l’humanité jusqu’aux vices. Alors viendra sa fin, jusqu’à ce que les cieux réagissent. »

Et dire qu’il a raté le retour de Lucifer sur terre, libéré de sa cage millénaire par Lilith. Il aurait sans doute participé à ce plan, s’il n’avait pas été lui même piégé des siècles plus tôt dans sa propre prison. Puisqu’il ne pouvait être détruit comme tout autre démon, alors ses propres frères l’ont enfermé aussi, inquiets du danger qui commençait à réellement représenter pour l’Homme. Mais s’il rata le retour de son frère, il ne manqua pas de voir celui-ci renvoyé dans les limbes des Enfers. Libéré par Lucifer pour mieux étendre l’avancée de l’Apocalypse, Bélial ne put être présent pour aider celui-ci. Tout ça à cause de l’influence des mortels, dont deux à la destinée depuis longtemps écrite. Si la colère le transcende, il reste patient, Bélial, attendant le bon moment pour mieux rendre à son maitre sa liberté chérie. Ils ont déjà attendu bien longtemps pour ce jour, ils peuvent encore le faire. Le plus tôt serait certes le mieux, mais qu’importe, il trouverait une solution. Et pour cela, quoi de mieux que de retourner sur les lieux où Lucifer a disparu, dans cette ville nommée Sheol Falls, vaincu par Dieu sait quoi. Un quelqu’un ou quelque chose qui payerait rapidement. 
Derrière le miroir
Hey! Je m'appelle  Camille et j'ai 22 ans. Je suis tombé dans votre asile de fous j'en ai fait parti, sous le visage de Gabriel et j'aimerais vous dire un secret : Je suis revenue en compagnie de Raziel !
Avatar ?
Code:
[color=red]◆[/color] Bélial feat. James McAvoy
© Lyr


Dernière édition par Bélial le Ven 5 Mai - 18:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ Humains avec sangs de démon


avatar

Zender Vasilis
Messages : 65
Date d'inscription : 28/12/2016

Carte d'identité
Métier: Ex professeur
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Lun 1 Mai - 22:21

HAN !! REBIENVENUE Very Happy *câlinou*

Hâte de découvrir ce nouveau perso !!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☪ Civils


avatar

Zark-Arthur
Messages : 398
Date d'inscription : 01/12/2015
Localisation : Dans les profondeurs des ténesbres, pour des raisons, personnel.

Carte d'identité
Métier: Détective
Niveau d'expérience: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Lun 1 Mai - 23:05

Ô Belial, j'ai croisé ton fils wrandrall !

désolé pour la petite référence, mais j'avais envi, bienvenu à toi, seigneur du charme, à la puissance terrifiante. J'espère que tu nous charmeras ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☣ Chasseurs ☣


avatar

Aleksey Hutcherson
Messages : 1550
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 22
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Métier: Étudiant (Droit)
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Mar 2 Mai - 7:57

Hey ! Rebienvenu à toi du coup ex-Gaby :p (james mcavoy *bave*)


I'd rather be a freak than be a fake


You say I'm a freak, I say I am free
Come take shot at me
You say I'm insane, I say you're afraid
I get stronger from the pain
I love the way you hate me



Le reste des Awards xD + Fan Clubs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☠ Solitaires


avatar

Nehuen Liberos
Messages : 51
Date d'inscription : 09/02/2017

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Mar 2 Mai - 21:34

Rebienvenueee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux noirs ♆


avatar

Meg
Messages : 912
Date d'inscription : 01/09/2015
Age : 23
Localisation : Ma grotte

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 3
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Mer 3 Mai - 14:58

Wiii copaiiiin \ o /

Re bienvenue ici ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/
♆ Chevaliers de l'enfer ♆


avatar

Bélial
Messages : 55
Date d'inscription : 01/05/2017

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Ven 5 Mai - 18:29

Merci à tous pour les rebienvenus !

J'ai terminé ma fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☣ Chasseurs ☣


avatar

Aleksey Hutcherson
Messages : 1550
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 22
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Métier: Étudiant (Droit)
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    Ven 5 Mai - 19:30

Félicitation! Vous êtes validé(e)!

C'était trop bien écrit wouaaah #_# *pitites étoiles dans les yeux* *se roule par terre* *finis contre le mur* Du coup tu es à fond validé u_ù ! Ah, et ton personnage, malgré son statut (haha), est au niveau 1 :p *jette des confettis*

Les penses-bêtes

Tu peux demander une habitation
Remplir les informations de votre profil.
Faire sa fiche de fiche de liens & son topic.
Aller jeter un œil auxMédias sociaux du fofo et jeter un regard au journal de Sheol (n'hésite pas à nous envoyez vos articles aussi ).

Bon jeu parmi nous! Very Happy


I'd rather be a freak than be a fake


You say I'm a freak, I say I am free
Come take shot at me
You say I'm insane, I say you're afraid
I get stronger from the pain
I love the way you hate me



Le reste des Awards xD + Fan Clubs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bélial - Des hauteurs du Paradis jusqu'aux profondeurs de l'Enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The End Begins :: Heaven's Counter :: Sell your Soul :: Fiches validées ♥-
Sauter vers: