RSS
RSS
En ce moment sur Sheol Falls...




 

Partagez | 
 

 Escúchame, querido ángel [Phaliel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☠ Solitaires


avatar

Nehuen Liberos
Messages : 100
Date d'inscription : 09/02/2017

Carte d'identité
Métier:
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Escúchame, querido ángel [Phaliel]   Lun 25 Sep - 20:45

Trois heure du matin, fameuse heure où le monde spirituel est le plus éveillé. Encore cette nuit, je n'avais pas réussi à trouver le sommeil. Était-ce la faute de Morphée qui se trompait à chaque fois d'adresse ? Plus je prenais de l'âge plus mes nuits devenaient courtes. A cause de ce léger problème, j'étais souvent obligé de camoufler mes yeux de panda sous une tonne de fond de teint lorsque je reprenais mon rôle de fille. Fameux rôle qui s’effondrait peu à peu. Ma main se dressa jusqu'à ma chevelure brune puis s’emmêla avec quelques mèches pour les placer en arrière. Geste accompagné par un énorme soupire. Je ne le montrai pas spécialement autour de moi, mais je ne me sentais pas vraiment bien. Mon coeur était envenimé par la tristesse mais aussi par la peur. J'avais peur qu'un jour je vienne à arrêter de jouer ces deux rôles et ainsi tuer de nouveau le souvenir de ma soeur.

J'abaissais mes yeux en direction de mes pieds qui pendaient dans le vide. J'étais assis depuis bien une bonne heure sur le bord du toit de mon immeuble. N'allez pas croire que je souhaitais mettre fin à ma vie. Non ! Je me sentais tout simplement bien ici. La vue était magnifique. Je pouvais observer Sheol tout illuminé, mais aussi voir les nombreux gens qui fourmillaient dans cette ville. Chacun avait leur soucis mais personnes ne faisaient attention à eux. Je fermais doucement mes yeux puis inspira un peu d'air pour bien remplir mes poumons. Je le retins puis l'expira complètement. Laissant apparaître une faible condensation. Il était vrai qu'il commençait à faire plus frais. L'automne était présent et les rues étaient finalement colorées par de nombreux cadavres de feuilles.

Cadavre... hein.. Je remontais une de mes jambes près de ma poitrine puis j'enroulais mes bras autour d'elle. Mon menton se posa sur mon genoux puis je penchais légèrement ma tête sur le côté. J'avais eu l'occasion de parler à plusieurs démon, deux pour être plus précis. J'ai mon côté argentin, que voulez-vous. Et puis Aiden qui se disait loup-garou. Oh, puis j'oubliai mon enseignant. Ces quatre personnes avaient découvert très facilement qui j'étais réellement, mon jeu « d'acteur » n'avait pas vraiment tenu très longtemps. J'avais même fini par fâcher Aiden quand il avait sû que mon paternel m'en avait collé car je ne le contentais pas assez. En parlant de mon géniteur, il ne cessait de m'engueuler au téléphone comme quoi j'étais qu'un bon à rien et que je ne serai jamais capable de devenir aussi bon sorcier que les membres de ma famille. Qu'il avait honte que ce soit moi qui était resté en vie. Peut-être que sa vie aurait été plus simple si ça avait été ma soeur qui était encore en vie. Même si elle serait qu'une simple humaine.

Je ne pus m'empêcher de geindre un sourire. Les paroles d'un des démons m'étaient revenu en tête. Un jour j'arriverai à fermer le claquet de mon paternel et je serai capable de lui montrer ma supériorité... Ou pas. Après trois mois à m'entraîner durement, j'arrivais à peine à déplacer des objets. Alors que mes cousins étaient tous capables de faire des trucs de fous. Eux savaient qu'ils étaient des sorciers depuis leur naissance, moi... Il y a à peine quatre mois. Vous me diriez que je n'ai pas eu la chance d'avoir autant de temps qu'eux, mais celui-ci me manque énormément. Qu'adviendra-t'il le jour où je me ferai attaquer par quelqu'un et que je serai incapable de me défendre ? Personne ne viendrait à me secourir.

Comme à cette époque... Fameuse époque où ma décadence avait débuté. Personne n'avait osé me sortir de ma torpeur. Ma mère, ma douleur. Je me laissais doucement tomber en arrière pour que mon dos touche le toit. Mes yeux fixaient à présent le néant du ciel étoilé. Je venais à me demander parfois où cette femme pouvait bien se trouver. Avait-elle eu une place auprès de Dieu ou avait-elle fini sous les pieds de Lucifer ? Je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir pitié pour elle. Combien même si la mort de ma soeur l'avait rendu folle, elle ne restait pas moins ma mère. Ma génitrice.

Une douleur se présente aux portes de mon coeur, je ne me sentais vraiment pas bien. Je broyais beaucoup trop de noir ces derniers jours. Même mes amis n'avaient pas réussi à me faire remonter la pente. J'ai l'impression d'être un pauvre petit agneau qui se plaint constamment de son sort alors qu'il y a des personnes souffrant beaucoup plus que moi. Je levais ma main en direction du ciel puis écarta mes doigts. En faisant ce geste, avais-je l'espoir d’attraper une étoile ? Ou que quelqu'un l’attrape pour soulager mon coeur peiné ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
წ Séraphins


avatar

Phaliel
Messages : 683
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 22
Localisation : Paradis

Carte d'identité
Métier: Psychologue
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Escúchame, querido ángel [Phaliel]   Ven 6 Oct - 5:16

« Continuez de tendre la main et un jour, quelqu'un la prendra. » dit-elle doucement.

Phaliel sortit de la pénombre et s'approcha calmement de l'humain étendu sur le sol. Ses talons claquèrent le sol régulièrement, indiquant une présence. Une menace ? Une allié ? Tout dépendait si la personne à laquelle elle s'adressait la connaissait. Elle était un ange. Il suffisait seulement d'avoir lu un peu sur eux et de connaître son nom. La femme était vêtue d'une chemise blanche, d'un veston noir, d'un pantalon et de souliers à talon de la même couleur. Elle s'arrêta tout près du bord de l'édifice et jeta un coup d'oeil à cet humain. Pourquoi était-il là ? Les lumières de la ville se reflétèrent sur son visage pâle, révélant la présence d'un être dans un véhicule féminin. Un ange, un démon ou bien une femme importante à en juger son style d'habillement.

L'humain avait l'air triste et elle se demanda ce qui pouvait bien le tourmenter. Elle pencha la tête sur le côté et fronça légèrement les sourcils, se demandant comment il avait pu apparaître ici. Y avait-il une porte par laquelle il était sorti pour s'installer ici ? Avait-il utilisé la magie ? Elle détectait une aura bien différente chez lui, quelque chose de doux, mais puissant, quelque chose qui n'était pas tout à fait éveillé. De la magie ?

L'ange avait eu besoin de se recueillir un peu après son service à l'hôpital. À l'heure qu'elle avait terminé, le soleil commençait à disparaître pour laisser place à sa soeur la lune. Il y avait tout un tas de questions qui se chamboulaient dans sa tête. Certaines tournaient autour des patients qu'elle essayait d'aider et les autres tournaient autour d'un humain, un chasseur du surnaturel qui se nommait Dean Winchester. Depuis qu'il était entré dans sa vie, son existence n'avait plus été la même. Phaliel en venait à se questionner sur tout et rien. C'était bien trop de question pour sa nature d'ange sans émotion alors elle avait décidé de se réfugier sur le toit du plus haut édifice qu'elle avait pu trouver, celui-ci.

Où Phaliel se trouvait, elle avait remarqué l'humain, mais elle n'avait rien fait au début pour s'approcher de lui. L'ange l'avait juste observé, intriguée par son comportement. Puis il avait tendu la main vers le ciel, comme s'il demandait de l'aide ou bien il essayait d’attraper une étoile. Alors l'ange s'était manifestée pour répondre à sa demande. Il ne la connaissait peut-être pas et elle comprendrait s'il était méfiant. Si Phaliel lui avait voulu du mal, elle l'aurait déjà attaqué. Elle n'était pas là pour l'effrayer ou bien le menacer.

« Que faites-vous ici, sur le toit de cet immeuble ? »


[HRP : C'est un peu court, je suis désolée. Mon inspi est pas trop au top. :/ Tu me dis s'il y a quoi que ce soit. Je ne voulais pas trop te faire attendre.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://worldlargestship.tumblr.com
 
Escúchame, querido ángel [Phaliel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The End Begins :: Sheol Falls :: Le Quartier de l'Avare :: Habitations :: Studio de Nehuen-
Sauter vers: