RSS
RSS
En ce moment sur Sheol Falls...




 

Partagez | 
 

 Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☣ Chasseurs ☣


avatar

Aleksey Hutcherson
Messages : 1588
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 23
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Métier: Étudiant (Droit)
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 2:17


Hutcherson Aleksey
feat. Devon Bostick

21 ans ♠️ Humains ♠️ Grande Ourse….Non De son propre côté, mais de fait, pas forcément du bon. ♠️ Miami ♠️ Russe / Américain ♠️ Célibataire
Physique

Je suis beau non ? Allez si, dites le, je suis beau. J’ai des beaux cheveux noirs, ok, ils sont un peu incoiffables, carrément en épis, et c’est tout un défi pour les maintenir en place pour pas qu’ils fassent une sorte de mélasse bizarre, mais ça fait mon charme ! Et mes yeux ! Franchement, vous ne pouvez passez à côté, ils sont d’un si tendre marronier, que quiconque les voit, tombe éperdument amoureux de moi ! Ok, c’est une couleur simple, mais qu’importe, ils ont la classe quand même. Et regardez moi, je suis grand, bien bâti quoiqu’un peu chétif, mais ça c’est parce que je me cache bien, et j’ai des longues mains. La nature m’a bien fait, et je dois vraiment reconnaître que je suis beau quoi. J’ai un nez un peu retroussé, qui fait tout mon charme, Et mes lèvres bien qu’un peu trop pulpeuses, donne à quiconque les croise, une envie d’aller un peu plus loin que les fixer. Dites le, vous avez envie de m’embrasser sur le champ ! Et ma garde robe, non mais quelle garde robe d’enfer, des chemises, des jeans, des trucs aussi cools que classe, et une façon de s’habiller décontracté, je sais quoi choisir pour quel jour, et comme je suis à moitié voyant – ah vous ne le saviez pas ? Je vous l’apprends ! – je sais souvent quel temps il va faire. Je porte une montre aussi, à la main droite parce qu’il paraîtrait je suis un cas rare que les gens n’aiment pas forcément, je suis gaucher, me voilà bien, tiens. Mais franchement, avouez le, je suis beau. Sans narcissisme aucun, je l’admets moi-même. Ok, j’ai peut-être des petits défauts, mais on dirait que même mes grains de beauté sont placés pile aux bons endroits. Moi je dis, j’ai eut de la chance quand on m’a fait. Ne suis-je pas trop fait pour vous ? Je souris beaucoup, bien sûr pas toujours avec de bonnes intentions, mais qu’il y a de mieux qu’un sourire ? Rien.
Reconnaissez le, je suis beau. Vous ne pourrez rien faire contre, c’est tout, c’est comme ça.
Caractère


Je suis ton meilleur ami. Tu ne le sais pas encore, mais toi et moi, on va s’adorer. Tu sais pourquoi ? Parce que je le sais, c’est tout.
Je suis quelqu’un de sympathique, toujours souriant, j’aime toujours sortir la bonne blague au bon moment. Oh, je suis quelque peu taquin, mais je ne vais jamais bien loin. Je parais naïf, mais je suis assez perspicace, mais j’aime m’amuser et balancer des sarcasmes pour rire. Bon, l’humour noir ne plait pas à tout le monde, mais je sais m’adapter, heureusement.
Je suis un peu vantard, j’avoue, mais qui ne l’est pas ? Et puis, c’est pour rire, je sais quand même rester humble allons. Je suis carrément dragueur c’est vrai, mais c’est toujours pour m’amuser.
J’aime m’amuser.

Surtout avec toi.
Franchement, tu crois vraiment que je suis quelqu’un de gentil et tout le blabla ? Que je suis serviable, que je serais suuuper mignon, qu’on sera trop potes, tralala ? La vie est belle les oiseaux chantent ?
Réveille-toi. Je ne suis pas comme ça. Il faut juste s’en rendre compte, car le masque que je porte, est fixé sur moi à la glue. Rends-toi en compte. Avant qu'il ne soit trop tard.
C’est vrai, je suis vantard, mais je suis surtout carrément sûr de moi. D’ailleurs je n’ai confiance qu’en moi. Je suis sympathique, tout de même, allons. Même si je ne t’aime pas. Et je suis carrément égoïste
J’ai toujours besoin d’adrénaline, de rythme, de danger, de jouer avec le feu, de constante analyse de ce que tu es, de ce que tu ne seras plus jamais.
Bien sûr, que je ne suis pas parfait. Que je peux échouer. Mais je m’arrange toujours pour que ça n’arrive pas. Et puis tu sais, je sais me défendre. Un peu. Un minimum.

Alors, t’amuseras-tu avec moi ? Pourrais-je découvrir qui tu es ? Vas savoir. Je suis sûr, que nous nous entendrons très bien toi et moi.
Histoire
[Au cas où que ça soit confus, le narrateur du début, c’est pas Aleksey ! D’ailleurs je sais pas qui c’est non plus. Appelons le Pudding.]

Dis-moi petit. Pourquoi restes-tu seul dans la cour, quand tout le monde semble s’amuser sans toi ?
Pourquoi tes yeux bleus foncés, bleus amers, fixent-ils le monde avec cette rage déjà naissante ? Tu as quoi, même pas treize ans ?
Tu n’es qu’un bambin. Un misérable petit humain, qu’on peut écraser d’une pincette ?
Que t’arrives-t-il ?

« Antony. Antony, ce sale petit…. »

Siffles-tu de toute ta haine. Déjà tes sourcils froncés, tes yeux écarquillés, tes poings serrés, ne cessent d’augmenter. Tandis que tu ravales tes larmes. Tu n’es pas un lâche. Ton père t’as toujours dit « Fiston, ne deviens pas une sale tapette lâche qui pleure pour un oui pour un rien ».
Tu n’as jamais bien compris ce que ça voulait dire tapette. Enfin, tu ne t’as jamais vraiment figuré ce que c’était. Réellement. Et tu ne sais toujours pas. Mais tu sais que tu ne dois pas pleurer. « Sois quelqu’un fier de toi, mon garçon », te souffle souvent ta mère, véritable morceau de bonheur.

Ah oui. C’est vrai, je sais pourquoi tu es si énervé. Les humains sont si fragiles. On les sépare de leur ami, on les fait se trahir entre eux, et voilà qu’ils ne se sentent plus pisser, ils faut qu'ils fassent leur crise. Mon dieu, qu’ils sont misérables.
Oh mais j’oubliais. Antony, c’était ton premier ami.
Ton seul ami.
Le seul qui t’appréciais, qui te souriais, qui venait à l’école avec toi, à qui tu racontais ta vie.
Tu ne pouvais pas savoir que les enfants sont parfois cruels. Et que depuis le début, tu n’es que….Comment vous appelez ça, déjà ? Ah oui. Son bouche-trou.
Celui à qui il sourit pour ne pas être seul. Pour se servir de marche pied pour mieux t’écraser afin de se hausser dans la hiérarchie de l’école.
Déjà si jeune, déjà si vil. Finalement, les humains sont intéressants.

Alors c’est donc ça.
Antony tu l’aimais bien. Et ce depuis vos six ans. Wow. Il a tenu longtemps, avant de te jeter.
Tu lui as tout dit de toi. Tu lui as parlé de ton petit frère, Zack. De ton père, si fort, si fier, que tu aimes, ce héros. De ta mère, aussi douce que la barbe à papa, contre qui tu viens te coincer quand tu sens le chagrin pointer le bout de son nez. Que ta vie est simple, que tu es plutôt pas mauvais en cours, que tu es gentil comme un agneau, que tu es sincère, que tu fais confiance à tout le monde, mais que tu es trop timide pour te faire des amis, qu’Antony, d’abord, c’est ton meilleur ami du monde des mondes que jamais on pourra vous séparer.

Ha. Ha. Ha.
Comment aurait-tu pu savoir qu’il te regarderait avec ce sourire pathétique pour te dire simplement qu’il n’a plus besoin de toi ? Qu’il n’a plus envie de traîner avec toi ? Que de toute façon, t’es trop débile, et tu ferais mieux de retourner dans les jupes de ta mère vu que tu as l’air de l’aimer tant que ça ta maman.
Oh. Bon. D’accord.

Alors Antony ne m’aimait pas. Se dit soudain Aleksey, qui ne cesse de percuter un peu trop lentement, assis contre le rebord d’une fenêtre, dans la cour. C’est ainsi. Antony m’a toujours menti, trahi. Je n’ai que treize ans, et j’ai déjà perdu mon seul ami.
C’est bizarre, comme j’ai envie de pleurer, et en même temps comme j’ai envie de l’étrangler.
Est-ce que ça veut dire, que tous les gens sont des menteurs ? Est-ce que ça veut dire qu’en fait, finalement, il ne faut faire confiance à personne ? Je ne sais pas, je n'ai jamais eut vraiment d'autres amis. Et surtout pas des comme lui.
Peut-être que oui. Que c’est ça. Tu devrais te renseigner. Alors tu demandes aux gens, comme si ta timidité s’envole soudain. Et tout le monde te rit au nez, où est suffisamment confus, pour que tu penses qu’ils sont trop stupides.
Alors c’est ça. Les gens sont bêtes et méchants.
Et tu te demandes : Et moi qui suis-je dans tout ça ? Je ne suis pas un élu, je ne suis pas l’inverse non plus. Je suis peut-être un grain de sable parmi le monde, mais je souffre dans ma propre vie, et je viens de découvrir quelque chose qui a tout changé. Je n’ai que treize ans, mais je ne suis pas bête loin de là. Je ne suis pas un génie non plus, c’est vrai.
Mais je suis assez intelligent, pour me relever soudain, et observer le monde dans son ensemble, et non pas juste le préau qui me fait face.
Le monde que je vise avec défi. Avec cette haine.

« Oh. C’est ainsi. Les gens sont comme ça. Très bien alors. Je jouerais à votre petit jeu. »

Enfant, tu n’as jamais découpé des animaux. Tu n’as jamais considéré les humains comme un jeu avant ça. Tu n’as jamais eut de problème psychologique.
Et pourtant, à ta façon d’être à cet instant, on croirait voir un psychopathe. C’est fou ce que les gens changent rapidement. Mais es-tu vraiment un psychopathe ? Nul ne le sait. Peut-être pas. Tu es juste dérangé, je pense.

Ainsi le temps passe un peu. Suffisamment pour que tu prépares ta vengeance contre le monde entier. Tu es susceptible.
Peut-être un peu trop. Mais c’est tellement drôle, de te voir changer ainsi. Surtout alors que tu es si jeune.
Et puis te voilà, beau garçon de quinze ans, souriant. Oui, tu es devenu sûr de toi. Tu es fier de toi. Tu es quelqu’un de gentil. Tu aides les gens, tu es serviable. Tu es quelqu’un de particulièrement taquin.
En fait, tout porte à croire que tu es l’ami idéal. On t’apprécies. Si on a un problème, c’est vers toi qu’on se tourne. On te pose beaucoup de questions. On admire ton intelligence, mais aussi ta modestie.
On apprécie ton humour. Ta sympathie. Tes références culturelles. Le fait que tu sois un garçon normal. Certaines filles craquent pour toi, tu leurs rend leur petit sourire timide, par un sourire charmant.
Tu as bien changé, dis moi. Tu as bien grandi, dis donc.

« Bandes d’imbéciles. »

Ah. C’est vrai.
Ce que tu prétends être n’est qu’un mensonge.
Mais n’est ce pas ce que les gens adorent faire ?
J’ai tout bien préparé, penses-tu. Si sûr de toi. J’ai bien appris la leçon, je l’ai retenu. Et je me suis renseigné. C’est amusant, de lire des livres de philosophie et de psychologie, j’aime bien. C’était un peu dur au début. Mais quand j’ai demandé à maman comment on faisait pour comprendre mieux les gens, elle m’a dit que ces matières là étaient utiles.
Je ne comprends pas tout. Mais je comprends suffisamment pour savoir ce qui se tiens en face de moi. Détecter un peu tous les signes des émotions des gens. Presque savoir toujours quand ils mentent.
Me délecter de leur transpiration.
Les voir se détruire. Révéler leur vraie face. Révéler leurs mensonges. Briser leurs dénis. Briser leurs illusions.
Je suis gentil. Une seconde. Et puis ensuite, dès que je m’ennuie, dès que je sens que cette personne m’agace, dès que j’ai envie de m’amuser, alors j’essaie, je teste, je titille, je pique là où ça fait mal. Je fais l’ange, je fais l’innocent. Mon auréole brille plus que mes cornes.
Je suis bon en sport, mais pas suffisamment pour être un Dieu du combat. Et puis je ne suis pas parfait non plus. Alors parfois je me rate, parfois j’ai des ennuis, mais ça me fait vivre encore plus.
Je revis.

C’est ainsi que tu décides de grandir. Oubliant sûrement ce qu’est qu’avoir un cœur. Trouvant tous les humains trop simples, trop bêtes, trop faciles, ou juste fascinants. Te donnant envie de les décortiquer, de les analyser, de voir où tu peut les toucher, voir comment c’est, pour eux, quand ils découvrent qu’ils n’ont plus rien.
Mais tu te fais attraper. C’est ainsi que tu visites le pays, que tes parents se demandent pourquoi tu changes de lycée chaque année, et quand est-ce qu’ils vont finir par te revoir. Tu prétends un aspect lunatique. Tu prétends ne pas réussir à garder tes amis. Tu ne mens pas vraiment finalement.
Seul Zack sait comment tu es. Zack a peur de toi, il te crains. Ce petit frère, qui a déjà vu ta vraie face. Mais il n’a que sept ans, qu’est ce qu’il peut savoir de ça ?
Et puis, tu disparais de leur vue. Et tu te promènes, tu te poses finalement quelque part, à Sheol. Tu as vingt ans, presque vingt-et un et tu comptes achever tes études de droit comme il se doit.
Devenir procureur, ce n’est pas ton rêve, c’est presque ta vocation. C’est soit ça, soit psychiatre, mais ce n’est jamais une très bonne idée de vouloir guérir ceux que tu comptes briser.

Tu as besoin d’adrénaline. Tu as toujours besoin de t’amuser. Tu es presque comme un enfant. Tu n’aimes personne, mais tu prétends aimer tout le monde. Cela ne te fait rien.
Tu ne portes pas de fardeau, sauf celui de t’être fait trahir un jour.
Tu ne te rends compte de rien, du surnaturel, de tout ça. Mais tu doutes. Tu penses. Tu réfléchis. Au bout de quelques mois passé dans la ville, des questions se posent. Et si ? Peut-être. Qui sait.
Mais on verras après, n’est ce pas ? C’est ce que tu te dis en ce moment même. J’ai quelqu’un dont je dois m’occuper, je dois aller m’amuser. J’aviserais ensuite.

Tu sais Aleksey, de toute cette histoire, je n’en ressors qu’une chose. Parfois, les démons sont des enfants de chœurs à côté des humains. Mais qui sait, je me trompe peut-être.

[HJ de fin d’histoire : La citation de fin en italique, viens de l’excellent manga, Matantei Loki Ragnarok Very Happy]

Derrière le miroir
Hey! Je m'appelle  Koala Volant. Yuuki aussi. et j'ai 20 ans ½ mais c’est un secret.. Je suis tombé dans votre asile de fous grâce à... Quelqu’un appelé Charlie sur un groupe RPG sur FB où j’ai demandé pour un fofo SPN… ? et j'aimerais vous dire un secret : Je suis Bi. …. …. …J’aime les curlys ? J’aime castiel ? J’suis impulsif ? A mort ? Genre vraiment ? Vive moi ? Danashulps ? J’adore le surnatureloccultemythologie ? J’aime ma grande sœur ? Pikachu ? Cookie ? Qu’Aleksey est une reprise de mon meilleur perso rp jamais fait et pire aussi ? Ce forum est choupi ?
©️ Lyr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♆ Démons aux yeux rouges ♆


avatar

Percy
Messages : 3455
Date d'inscription : 11/08/2014
Age : 22

Carte d'identité
Métier: Étudiant (couverture)
Niveau d'expérience: 1
Inventaire:

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 2:45

Félicitation! Vous êtes validé(e)!

Alors tout d'abord un grand bienvenue parmi nous! cheers J'espère que tu t'y plairas! Very Happy Pour ce qui en est de la fiche, je disais trouvé bizarre le tu avec le Je han? Mais, sérieux dans ta fiche, ça coule comme de l'encre! C'est fluide! J'aime bien ton personnage, je sens que je vais te voler un lien avec mon beau démon What a Face Fiche parfaite! Je te valide donc!

Les penses-bêtes

Signer le règlement...
Remplir les informations de votre profil.
Faire sa fiche de fiche de liens & son topic.
Aller se recenser dans l'annuaire.

Bon jeu parmi nous! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 4:19

OMG! JASPEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER! :waouh:

Et en plus, ton perso est russe *O* Je suis hongrois! On va trop bien s'entendre! *O* Enfin, si ça te dit xD

Bref, je te souhaite la BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE PARMI NOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUS!

And have fun! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
☣ Chasseurs ☣


avatar

Aleksey Hutcherson
Messages : 1588
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 23
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Métier: Étudiant (Droit)
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 10:49

\o J'suis validé tralalala \o *est soft là, hier dansait carrément le YMCA*

Bonzour monsieur Liam !!! ....*est tiraillé entre la fierté de voir Devon avoir un rôle aussi important pour être reconnu, et entre le "mais moi je regarde pas The 100 en fait ._."*

T'as l'air rigolo \o, j'espère qu'on s'entendra bien Smile. Et merci de ton accueil :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 11:15

Bienvenue plus officiel !
Sympathique ta fiche, surtout l'histoire de ton perso !
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 11:47

Bienvenue parmi nous ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité


avatar

Invité

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 12:04

Ce n'est pas grave si tu ne regardes pas, #TeamThe100 quand même !
Tient pour t'accueillir : Hugs *-*

Encore une fois, bienvenue sur le forum o/
Je me suis beaucoup amusée à lire ta présentation, je L'ADORE !!!
Et puis d'ailleurs tu écris super bien à la deuxième personne, j'admire o/

On va pouvoir développer un lien intéressant, j'ai un début d'idée

Félicitation pour ta validation o/
Revenir en haut Aller en bas
☣ Chasseurs ☣


avatar

Aleksey Hutcherson
Messages : 1588
Date d'inscription : 28/03/2015
Age : 23
Localisation : Derrière toi

Carte d'identité
Métier: Étudiant (Droit)
Niveau d'expérience: 2
Inventaire:

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   Dim 29 Mar - 12:11

MERCI THE WORLD \o/

Et merci d'aimer ma fiche é_è.

Raziel : A la base, ca devait pas être à la seconde personne, mes doigts ont écrit tout seul t_t. Mais des fois quand je les laisse faire y font des trucs bien donc <3 ET MERCI POUR LE CALIN *o*.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aleksey - Celui qui porte bien son étymologie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supernatural - The End Begins :: Heaven's Counter :: Sell your Soul :: Fiches validées ♥-
Sauter vers: